Mamavirus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mamavirus

alt=Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Type Virus
Groupe Groupe I

Espèce

Acanthamoeba castellanii mamavirus
La Scola et al., 2008

Mamavirus est un très gros virus, plus gros que bien des bactéries, pouvant lui-même être infecté par d'autres virus.

Découverte[modifier | modifier le code]

Bien que découvert au début des années 1990s, Mimivirus est simplement resté en conservation dans le froid pendant plus de dix ans, depuis qu'il fut identifié comme bactérie. En 2003, une équipe de scientifiques rapporta qu'il s'agissait en fait d'un virus, membre de la probable famille des très gros virus, fraichement découverte.

En 2008, une nouvelle souche de Mimivirus, au génome de taille plus grande, a été découverte par l'équipe marseillaise de recherche dirigée par Didier Raoult. Le Mamavirus a été initialement isolé à partir de l'amibe Acanthamoeba polyphaga après que des amibes aient été inoculées avec de l'eau provenant d'une tour de refroidissement située à Paris[1]. Tout le travail ultérieur de recherche sur le virus a été réalisé avec l'amibe Acanthamoeba castellanii, de sorte que le virus a été designé sous le nom de Acanthamoeba castellanii mamavirus[2].

En même temps que le nouveau virus géant a été décrit son « satellite » Sputnik, un nouveau type de virus appelé virophage[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bernard La Scola, Christelle Desnues, Isabelle Pagnier, Catherine Robert, Lina Barrassi, Ghislain Fournous, Michele Merchat, Marie Suzan-Monti, Patrick Forterre, Eugene Koonin et Didier Raoult, « The virophage as a unique parasite of the giant mimivirus », Nature, vol. 455, no 7209,‎ 4 septembre 2008, p. 100-105 (ISSN 0028-0836, DOI 10.1038/nature07218, résumé)
  2. (en) Philippe Colson, Natalya Yutin, Svetlana A. Shabalina, Catherine Robert, Ghislain Fournous, Bernard La Scola, Didier Raoult et Eugene V. Koonin, « Viruses with More Than 1,000 Genes: Mamavirus, a New Acanthamoeba polyphaga mimivirus Strain, and Reannotation of Mimivirus Genes », Genome Biology and Evolution, vol. 3,‎ 24 juin 2011, p. 737-742 (ISSN 1759-6653, DOI 10.1093/gbe/evr048, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]