Maman très chère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maman très chère

Titre original Mommie Dearest
Réalisation Frank Perry
Scénario Robert Getchell
Tracy Hotchner
Frank Perry
Frank Yablans
Christina Crawford (roman)
Sortie 1981
Durée 129 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Maman très chère (Titre original : Mommie Dearest) est un film américain réalisé par Frank Perry et sorti en 1981. Le scénario, tiré des mémoires de Christina Crawford, fille de l'actrice Joan Crawford, a été adapté à l'écran par Robert Getchell, Tracy Hotchner, Frank Perry et Frank Yablans.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire porte sur les rapports entre la légende du cinéma Joan Crawford et sa fille adoptive, Christina. L'image de Joan Crawford fut fortement ternie suite à ce film, qui mit l'accent sur sa personnalité de mère cruelle plus que celle d'une star de cinéma hollywoodienne. Partagée entre sa vie publique et sa vie privée, Joan Crawford était une actrice géniale et une mère tourmentée. La femme publique était forte, sensuelle, et admirable, mais le film Maman très chère révèle l'autre visage de la star : celui d'une femme seule, vivant mal le fait de ne pas être mère, ayant adopté une enfant et tentant de survivre dans le milieu dévastateur du cinéma. Sa rage, son désespoir, sa terrifiante descente dans l'enfer de l'alcool et sa violence vis-à-vis de sa petite fille sont remarquablement dépeints dans ce film inoubliable.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film fut éreinté lors de sa sortie, notamment à cause du jeu jugé outré de Faye Dunaway. Ainsi il fut le lauréat de pas moins de 5 Razzie Awards : pires actrice et acteur dans un second rôle (Scarwid et Forrest), pire actrice dans un premier rôle (Dunaway), pire film, pire scénario, et reçut 4 autres nominations aux mêmes « récompenses » : pire metteur en scène (Perry), pire nouveau talent (Hobel), et deux autres fois pires actrices dans un second rôle (Alda et de nouveau Hobel). Cerise sur le gâteau, en 1990, les Razzies décernèrent au film le titre de pire production de la décennie et, en 2005, le nommèrent pour le prix des 25 ans d'existence des Razzies dans la catégorie films dramatiques (c'est Battlefield Earth - Terre champ de bataille qui cependant l'emporta) !
  • Maman très chère a néanmoins acquis au fil du temps le statut de « film culte » aux États-Unis, notamment grâce à deux séquences : la scène des cintres en métal et la scène où Crawford dévaste son jardin à l'aide d'une hache. Les fans arrivent aux séances avec des cintres et des hachettes et les agitent en l'air durant ces deux séquences. Comme pour le Rocky Horror Picture Show, ils connaissent par cœur toutes les fameuses répliques du film.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Dvd icon.svg zone 2 : Maman très chère, Paramount « Widescreen Collection », 2004, EAN 3-333973-130717. - Le support contient une galerie photos et la bande-annonce du film.