Maman a tort (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maman a tort.

Maman a tort

Single de Mylène Farmer
extrait de l'album Cendres de lune
Sortie Mars 1984
Enregistré Studio Le Matin Calme, Aubervilliers
Durée 3:35
Genre Variété française
Format 45 tours, maxi 45 tours
Auteur Jérôme Dahan
Compositeur Jérôme Dahan, Laurent Boutonnat
Producteur Laurent Boutonnat
Label RCA, BMG Music

Singles de Mylène Farmer

Pistes de Cendres de lune

Maman a tort est une chanson de Mylène Farmer et son 1e single, paru en mars 1984. Cette chanson aux allures de comptine raconte les amours saphiques d'une jeune fille, internée dans un hôpital, pour une infirmière.

D'abord édité chez RCA (1e maison de disques de la chanteuse), ce titre sera par la suite intégré à l'album Cendres de lune dans une version légèrement retravaillée, en 1986.

Deux éditions ont été réalisées pour ce single. La 1e est publiée en mars 1984 avec une pochette en noir et blanc, Mylène Farmer vêtue d'une nuisette. Cependant, RCA n'en faisant pas de promotion particulière, les ventes ne décollent pas. C'est alors que Laurent Boutonnat et Jérôme Dahan font appel aux services de Bertrand Le Page, un jeune manager ambitieux (il s'occupe alors de Jakie Quartz). Grâce à lui, le titre passera en boucle sur les ondes durant l'été, et la chanson sera rééditée avec une nouvelle pochette, permettant au titre de se vendre à plus de 100 000 exemplaires, devenant finalement un succès.

Une version en anglais, My Mum Is Wrong, sort en septembre 1984, sous l'impulsion de Bertrand Le Page, mais ne rencontrera pas le succès escompté.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Mylène Farmer, vêtue d'une nuisette, apparaît sur un fond étoilé, peu après le début du vidéo-clip, qui présente successivement un portrait de Sigmund Freud et un portrait de jeunesse de la mère de Mylène Farmer. Chaque chiffre de la comptine propose une photographie différente de la chanteuse, tandis que les paroles s'affichent en bas de l'écran. Elle est par la suite accompagnée de 3 enfants en pyjama, qui brandissent des pancartes où est inscrit le titre du morceau, à la manière de manifestants. Les images de la chanteuse divertissant les enfants alternent avec des images de sauts, de pleurs, ou des séquences où elle se retrouve assise aux côtés d'un mannequin qui porte sa nuisette. L'interprète finit par être décapitée et dévorée par les 3 autres protagonistes attablés. Le vidéo-clip s'achève sur le portrait de Sigmund Freud.

Pourtant, le vidéo-clip initialement prévu par Laurent Boutonnat était fondé sur un scénario tout autre. Ce dernier, impressionné par les réalisations de Michael Jackson en la matière, voulait réaliser une vidéo à gros budget, mettant en scène une jeune fille internée dans un hôpital psychiatrique, étroitement surveillée par des nonnes qui l'acculent au suicide. Toutefois, RCA refusa d'accorder les crédits demandés par le jeune cinéaste, jugeant le scénario trop choquant, et ne lui accorda alors qu'un budget de 5 000 Francs. Le vidéo-clip final est tourné aux studios Sets, à Stains, en Seine-Saint-Denis, et a notamment recours à la technique de l'incrustation sur un fond bleu[1].

Dès l'essor des ventes du single et la diffusion régulière du vidéo-clip, la chanson, sous ses apparences de comptine naïve, est comprise par la majeure partie du public et des médias comme une ode au lesbianisme. Certaines chaînes refusent de ce fait de diffuser la vidéo, l'estimant malséante, et le titre laisse derrière lui un parfum de soufre[1].

La chanteuse est pourtant la première à démentir cette interprétation du titre, allant même jusqu'à en donner une explication bien différente : « Beaucoup d'enfants qui sont dans des centres hospitaliers n'ont que des infirmiers ou infirmières pour prendre la place de leur maman. Donc c'est une petite fille qui dit "j'aime l'infirmière"... »[2].

Listes des pistes[modifier | modifier le code]

  • 45 tours
A. Maman a tort (Single Version) – 3:35
B. Maman a tort (Instrumental) – 3:30
  • Maxi 45 tours
A. Maman a tort (Version longue) – 6:12
B. Maman a tort (Instrumental) – 3:30

Ventes[modifier | modifier le code]

Pays Ventes
Drapeau de la France France 100 000+

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mylène Farmer - La Star aux deux visages - Brigitte Hemmerlin et Vanessa Pontet - Pages 54-55
  2. Champs-Elysées du 22 septembre 1984, émission présentée par Michel Drucker