Malietoa Tanumafili II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malietoa Tanumafili II
Titre
1er chef de l'État indépendant des Samoa

(&&&&&&&&&&01656645 ans, 4 mois et 10 jours)
En tandem avec Tupua Tamasese Mea'ole (jusqu'en 1963)
Premier ministre Fiame Mata'afa Faumuina Mulinu'u II
Tupua Tamasese Lealofi IV
Fiame Mata'afa Faumuina Mulinu'u II
Tupua Tamasese Lealofi IV
Tufuga Efi
Va'ai Kolone
Tufuga Efi
Tofilau Eti Alesana
Va'ai Kolone
Tofilau Eti Alesana
Tuilaepa Sailele Malielegaoi
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Maleali'ifano Va'aletoa Sualauvi II (intérim)
Tupua Tamasese Efi
28e Malietoa des Samoa

(&&&&&&&&&&02478267 ans, 10 mois et 6 jours)
Prédécesseur Malietoa Tanumafili Ier
Successeur Titre vacant
Biographie
Dynastie Dynastie Malietoa
Nom de naissance Malietoa Tanumafili II
Date de naissance
Date de décès (à 94 ans)
Lieu de décès Apia (Samoa)
Père Malietoa Tanumafili Ier
Mère Momoe Lupeuluiva Meleisea

Malietoa Tanumafili II
Chefs de l'État indépendant des Samoa

Malietoa Tanumafili II (né le et mort le à Apia, Samoa), est le chef (O le Ao o le Malo) de l'État indépendant des Samoa de 1962 à sa mort.

Fils de Malietoa Tanumafili Ier et Momoe Lupeuluiva Meleisea, il succède à son père au titre de Malietoa en 1939. En 1962 à l'indépendance des Samoa, il devient chef de l'État à vie, partageant cette fonction avec Tupua Tamasese Mea'ole qui décède en 1963.

Malietoa Tanumafili II était membre de la foi bahá'íe. Il est le second personnage royal (après la reine Marie de Roumanie) à devenir bahá'í. En 1984, il dédie la Maison d'adoration (temple) bahá'íe à Tiapapata, à huit kilomètres de la capitale, Apia.

Il meurt le au Tupua Tamasese National Hospital d'Apia.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]