Malicounda Bambara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malicounda Bambara
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département Mbour
Démographie
Population 3 323 hab. (2003)

Le village de Malicounda Bambara au Sénégal est situé dans la communauté rurale de Malicounda située dans le département de M'bour, à 85 km de la capitale Dakar. La communauté rurale couvre une superficie de 124 m2 et compte 22 villages et est peuplé de 38 104 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Malicounda Bambara fut fondée en 1902 par Barka Sanokho et un petit nombre de Bambaras venus du Mali, après un bref séjour à Saly Portudal. En 1903, ce fut l'arrivée de Samba Ba et des Peuls firdous originaires de la Casamance.

Puis une vague massive de Bambaras arrivent à la recherche de terres fertiles pour la culture de l'arachide.

Malicounda devient ainsi un grand village et fut divisé en trois quartier : KarfaBougou, dirigé par Karfa Sidibé, Binabougou, dirigé par Bounama Diarrisso, et Barka Bougou, dirigé par Barka Sanokho.

Barkarbougou, très vaste, fut divisé en trois quartier : Dioulacounda (le quartier des commercants), Nioroncounda (les habitants de Nioro) et Khaidacounda (le quartier du marabout Fode Bocar Doucouré).

Barka Sanokho fut le premier chef de village à sa mort en 1904.

Samba Diarra lui succéda jusqu'à 1905, à la mort de ce dernier furent élus successivement :

  • Mamadou Ba 1905-1930
  • Toubey Sow 1930-1962
  • Kao Ba 1962-1988
  • Cheikh Amala Sow 1989-2006
  • Samba Sow 2007 à nos jours.

Population[modifier | modifier le code]

La population est jeune et active. La jeunesse exerce tous les corps de métiers et s'est engagée pour le développement de la localité. La population est musulmane. Ce sont en majorité des Tidjanes qui ont comme guide spirituel Cheikh Amala, ainsi que des fidèles de Chekh Bouh Kounta de Diassane.

Selon le dernier recensement, le village compte 3 323 personnes et 379 ménages[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source PEPAM [1]