Malcolm de Chazal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chazal.

Malcolm de Chazal

Activités poète, écrivain et peintre
Naissance 12 septembre 1902
Vacoas, Île Maurice
Décès 1er octobre 1981
Curepipe, Île Maurice
Langue d'écriture française

Malcolm de Chazal, né à Vacoas, Île Maurice, le 12 septembre 1902 et mort à Curepipe le 1er octobre 1981, est un poète, écrivain et peintre mauricien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le frère de l'un de ses ancêtres (Aimé Chazal), un certain François de Chazal de la Genesté, fut rosicrucien, à la fin du XVIIIe siècle. Lui-même avait une vision du monde très empreinte de mysticisme et certainement influencée par la formation reçue à l'Église de la Nouvelle Jérusalem qui suit les principes de la pensée swedenborgienne. À l'âge de seize ans (en 1918), il accompagne son frère à Bâton-Rouge en Louisiane et il y étudie les techniques de l'industrie sucrière. Il en ressort diplômé en tant qu'ingénieur agronome spécialisé en technologie sucrière. Après avoir travaillé quelques mois à Cuba, il rentre sur son île natale en 1925. Il travaille quelques années dans l'industrie sucrière puis dans celle du textile obtenu à partie d'aloès. Mais il a du mal à s'entendre avec l'état-major de ces industries. Il quitte alors ce secteur et devient fonctionnaire du service des télécommunications de 1937 jusqu'à sa retraite en 1957. Son passage dans l'industrie sucrière et textile le poussera à écrire trois ouvrages d'économie politique. Puis, ses interrogations personnelles le mèneront à écrire des ouvrages de Pensées, puis des textes de nature philosophique. Il s'exprimera également par une peinture abondante au style naïf. Sur le plan littéraire, il est surtout connu pour Sens plastique, publié en France chez Gallimard en 1948. Encensé dans un premier temps par les surréalistes à la recherche d'un second souffle, Malcolm de Chazal a cependant toujours refusé d'être caractérisé comme étant un surréaliste comme l'avait proposé André Breton.

Cette publication fit également impression sur d'autres écrivains tels que Georges Bataille, Jean Paulhan, Francis Ponge, et sur des peintres comme Georges Braque et Jean Dubuffet.

Malcolm de Chazal est également l'auteur d'un grand nombre d'huiles et d'aquarelles qui se trouvent aujourd'hui dans des collections privées mauriciennes, sud-africaines ou françaises.

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Aimé Chazal épouse Marie-Madeleine Baillard du Pinet.
  • Leur fils, Antoine Régis (1735-1772) épouse Jeanne-Jacquette Corday[1].
  • Leur fils, Antoine Toussaint de Chazal (1770-1822) épouse Julienne-Anne-Laurence Rivalz de Saint-Antoine.
  • Leur fils, Pierre-Eugène-Furcy de Chazal (1810-1874) épouse Marthe-Claire Le Vieux.
  • Leur fils, Pierre-Antoine-Edmond de Chazal ( 1837- 1914) épouse Claire-Antonia-Lucie de Chazal.
  • Leur fils, Edgard de Chazal (1867-1935).

Son fils Malcom de Chazal.

Sources : Laurent Beaufils, Malcom de Chazal, Paris, 1995, p. 11-14, Noël Regnard, Filiations mauriciennes, Port-Louis, 1975, p. 150, no 84.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1935 : Une synthèse objective de la crise actuelle, Medec (pseudonyme de Malcolm de Chazal), Nouvelle Imprimerie Coopérative ;
  • 1935 : Nouvel essai d'économie politique, Nouvelle Imprimerie Coopérative ;
  • 1936 : Historique de notre change et de notre délégation à Londres, Nouvelle Imprimerie Coopérative ;
  • 1940 : Pensées I, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1941 : Laboratoire central de contrôle, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1942 : Pensées II, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1942 : Pensées III, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1943 : Pensées IV, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1944 : Pensées V, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1944 : Pensées VI, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1945 : Pensées et Sens-Plastique, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1945 : Pensées VII, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;

(Note: les Pensées I à VII ont été re-publiés aux éditions Exils, avec une préface de Jean Paulhan et un avant propos d' Éric Meunié, 1999)

  • 1946 : Histoire de la pensée universelle, The General Printing & Stationery Cy Ltd ;
  • 1947 : Sens-plastique II, The General Printing & Stationery Cy Ltd, Gallimard, puis 1948, 1985 ;
  • 1949 : La Vie filtrée, Gallimard ;
  • 1950 : Iésou, théâtre, The Almadinah Printing Press ;
  • 1950 : L'Âme de la musique, The Mauritius Printing Cy Ltd ;
  • 1950 : La Pierre philosophale, The Almadinah Printing Press ;
  • 1950 : Penser par étapes, P.A. Bettencourt, in Réalités secrètes 1961 ;
  • 1951 : Petrusmok, The Standard Printing Est., 1951, La Table Ovale, 1979 ;
  • 1951 : Mythologie du Crève-Cœur, The Almadinah Printing Press, 1951 ;
  • 1951 : Le Rocher de Sisyphe, The Mauritius Printing Cy Ltd, 1951. Patrice Thierry-L’Ether Vague, 1996 ;
  • 1951 : Aggenèse I, The Almadinah Printing Press ;
  • 1951 : La Clef du cosmos, The Mauritius Printing Cy Ltd, 1951, Patrice Thierry - L'Ether Vague, 1994 ;
  • 1951 : Manifeste, Aggenèse II, Révélation de la nuit, The Almadinah Printing Press, 1951 ;
  • 1952 : Le Livre de conscience, The Almadinah Printing Press, 1952, Arma Artis, sans date ;
  • 1952 : La Grande révélation, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : La Science immortelle, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : Le Roi du monde, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : Le Pape et la science et la révélation de l'angélisme, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : Le Livre d'or, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : La Bible du mal, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : L'Évangile de l'eau, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : La Fin du monde, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : Le Livre des principes, The Almadinah Printing Press ;
  • 1952 : Message aux Français, in Synthèse ;
  • 1953 : Judas, Esclapon ;
  • 1953 : Judas ou la trahison du prêtre, Popular Printing ;
  • 1953 : L'Absolu, The Almadinah Printing Press ;
  • 1953 : Pentateuque, The Almadinah Printing Press ;
  • 1953 : Préambule à l'absolu, The Almadinah Printing Press ;
  • 1954 : Les Deux infinis, The Almadinah Printing Press ;
  • 1954 : L'Espace ou Satan, The Standard Printing Est. ;
  • 1954 : Les Dieux ou les consciences-univers, Esclapon Ltd ;
  • 1954 : Les Désamorantes, suivi de Le Concile des poètes, The Mauritius Printing Cy Ltd ;
  • 1955 : La Parole, Service Printing ;
  • 1956 : Le Sens de l'absolu, The Almadinah Printing Press ;
  • 1957 : Sens-Magique, The Almadinah Printing Press, 1957, 1958, Lachenal et Ritter Préface par Éric Meunié, 1983 ;
  • 1958 : Sens-Magique, 2ème édition, Tananarive ;
  • 1958 : Apparadoxes, The Almadinah Printing Press ;
  • 1962 : Les Courses à l'Île Maurice à l'occasion du cent cinquentenaire du M.T.C. - 1812-1962, The Mauritius Printing Cy Ltd ;
  • 1968 : Poèmes, Jean-Jacques Pauvert ;
  • 1973 : L'Île Maurice proto-historique..., Guillemette de Spéville ;
  • 1974 : L'Homme et la connaissance, Jean-Jacques Pauvert ;
  • 1974 : Sens unique, 1974, L'Éther Vague, 1985 ;
  • 1974 : Sens plastique, traduction d'Irving Weiss, Sun, New York, 1974. Réédité par Herder & Herder, sous le titre Plastic Sense ;
  • 1976 : La Bouche ne s'endort jamais, éditions Saint-Germain-des-Prés, 1976, Patrice Thierry - L'Éther Vague, 1994.
  • 1991 : Le Pré-natal, in 5 Plus (Île Maurice), no 136, septembre ;
  • 2002 : L’Île du Dodo en l’an 2000, in Malcolm en perspectives, AMDEF, Port-Louis, 2002 et dans Maurice Passion 2006 ;
  • 2008 : Autobiographie spirituelle, L'Harmattan, carnets présentés en fac similé ;
  • 2008 : Moïse, théâtre, L'Harmattan ;

Livres d'éditeurs[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Ma Révolution, lettre à Alexandrian, Le Temps qu'il fait ;
  • 1985 : La Vie derrière les choses, Préface par Olivier Poivre d'Arvor. La Différence ;
  • 1987 : Correspondances avec Jean Paulhan. L’Unisme, Malcolm de Chazal, Envoi par Éric Meunié. L'Ether Vague ;
  • 1994 : L'ombre d’une île. Entretiens avec Bernard Violet, Textes inédits. L'Ether Vague ;
  • 1994 : Contes et poèmes de Morne Plage, L'éther vague ;
  • 2006 : Comment devenir un génie ? Chroniques, Vizavi, Port-Louis/ Philippe Rey, Paris, 2006 en vente, reproduction de 200 des chroniques publiées dans des quotidiens mauriciens par Malcolm de Chazal entre 1948 et 1981. En complément de cet ouvrage a été édité par Vizavi (Port-Louis) un CD contenant la totalité des chroniques de Chazal (environ 1000) avec un moteur de recherche à partir de différents critères (titre, date, thème, mot-clé préparés par Kumari Issur) ;

Traductions[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Plastiske aspekter, Forlaget Arena, 76 p. llustrations: Wilhem Freddie. Traduction en danois d’extraits de Sens Plastique ;
  • 1971 : Plastic Sense, I. J. WEISS, USA, Herder and Herder Inc. 144 p. Introduction de W. H. Auden.(Chazal contesta ce titre anglais : « Sens-Plastique est intraduisible. » Quant à la sélection d’aphorismes, il considéra le résultat comme « plus puissant, plus percutant. ») ;
  • 1979 : Sens Plastique, Sun, New York, 1979 (ré-édition de « Plastic Sense ») & Green Integer, USA, traduction d'Irving Weiss, 2008 ;
  • 1994 : Historia del dodo, Ediciones Heliopolis, Mexico, traduction par Jose Manuel de rivas, 1994;
  • 1996 : Plastiche Sinne, Édition Quatre en Samisdat, Berlin. Photos : Manfred Paul. Texte : Andrée Bunkert. Traduction en allemand d’une sélection d’aphorismes de Sens Plastique

Études et essais[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Camille de Rauville, Chazal des Antipodes, approche et anthologie, Dakar, Nouvelles Éditions Africaines ;
  • 1994 : Bernard Violet, L’ombre d’une île, Toulouse, L’Éther Vague ;
  • 1995 : Laurent Beaufils, Malcolm de Chazal, Quelques aspects de l'homme et de son œuvre, Éditions La Différence ;
  • 1996 : Collectif : Sur Malcolm de Chazal. Contributions, L'Ether Vague ;
  • 1998 : Hélène Laprevotte, Université de Paris IV-Sorbonne, Du Spirituel dans l'art verbal à la lumière d'un verbe-fée ;
  • 1999 : Philippe Met, Université de Pennsylvanie, États-Unis, Malcolm de Chazal au miroir du fragment : réflexions ;
  • 2000 : Pierre Moret, Tradition et modernité de l'aphorisme : Cioran, Reverdy, Scutenaire, Jourdan, Chazal, Droz ;
  • 2000 : Christophe Chabbert, Malcolm de Chazal, l'homme des genèses, de la recherche des origines à la découverte de l'avenir perdu. tome 1 ;
  • 2001 : Christophe Chabbert, Petrusmok de Malcolm de Chazal, radioscopie d'un « roman mythique ». tome 2, éditions de l'Harmattan ;
  • 2002 : Collectif : Malcolm de Chazal en perspectives, AMDEF, Port-Louis ;
  • 2002 : Revue Italiques - Spécial Malcolm de Chazal, no 8 ;
  • 2002 : Revue Indradhanush - Malcolm de Chazal an extraordinary litterateur of Mauritius, no 21, septembre 2002 ;
  • 2004 : Jean-Paul Curnier, Malcolm de Chazal, outre mesure, Éric Meunié, Chazalée, La Revue Littéraire no 1 (avril 2004) ;
  • 2011 : Bernard Violet, Rencontre avec Malcolm de Chazal, et Malcolm, la princesse et le dromadaire, éditions Philippe Rey (Paris).

Productions audiovisuelles[modifier | modifier le code]

  • ORTF, 1974, film de Claude Roland Sauzier
  • RFI, Archives sonores de la littérature noire et de l'océan Indien, Malcolm de Chazal
  • Khal Torabully : Malcolm le tailleur de visions, film documentaire de 52 minutes (Chamarel Films/Mona Lisa Productions, soutien du Centre national de cinématographie), réalisé en 1998, tourné entre Maurice et Paris.
  • Robert Furlong, "Malcolm de Chazal, ce Mauricien de génie", série de 10 émissions de 10 minutes sur la vie et l'œuvre de Chazal, Mauritius College of the Air, Réduit, Maurice
  • ORTF 1971,France-Culture. Six entretiens de 30 min avec Malcolm de Chazal, par Bernard Violet
  • ORTF, 1974, France Culture. "Malcolm de Chazal ou l'Anti-fou", par Bernard Violet (évocation de la vie et de l'œuvre du génie mauricien à travers témoignages et textes lus par des comédiens en quatre émissions de 45 min)

Colloque[modifier | modifier le code]

« Journées Malcolm de Chazal » Université de Paris XIII-Villetaneuse, 31 mai- 1er juin 2002, organisé par Jean-Louis Joubert, avec la participation de Robert Furlong, Bernard Lehembre, Françoise Py, Christophe Chabbert, Sarane Alexandrian, Jean-Luc Moreau...

Revue de presse[modifier | modifier le code]

Malcolm de Chazal, Poèmes et Apparadoxes
Editions Léo Scheer – Edition complète établie par Jean-Paul Curnier et Éric Meunié.

« S'il était encore parmi nous, Malcolm de Chazal pourrait vérifier la force des intuitions qu'il a semées tout au long de son œuvre. Prophétique, quasi inspirée, sa vision poétique d'un monde dont tous les objets sont «animés» semble d'une grande actualité. C'est pourquoi, on félicite l'éditeur Léo Scheer qui, au diable les «seuils de rentabilité», a entrepris, dès 2004, la parution de Petrusmok et poursuit, aujourd'hui, par la publication de Poèmes, Apparadoxes, l'édition des œuvres complètes de Chazal. . Notons, au passage, que les «devinettes mauriciennes» regroupées dans le chapitre qui donne son titre à l'ouvrage sont inédites. L'œuvre de Malcolm de Chazal est celle d'un érudit natif de Maurice, qui était à la fois poète, peintre, philosophe et mystique. Elle est largement méconnue… Bien que Chazal soit philosophe, la pensée chazalienne n'est pas démonstrative. Elle procède par «illuminations» mettant «en correspondances» les mondes visible et invisible. Il s'inquiétait des risques que fait courir à notre planète «l'harmonie inexistante». Pour advenir, la paix, le beau, le bien exigent «la fin de la séparation dualiste de l'homme et du monde». Dans la prison du dualisme, l'homme dépérit ; animaux, végétaux et minéraux sont réduits à l'état d'objets. Le salut ? Tisser des liens entre espèces permettait ainsi d'accéder à la vérité profonde de l'univers ; ces «communications» poétiques se fondent sur un «sixième sens», de nature plastique. À force de sensibilité, l'artiste rejoint le savant, qui peut - et doit - pressentir les équilibres du vivant. L'idée de la «Chute» hantait Chazal, pour qui «chaque oiseau a la couleur de son cri»… Comprendre la réalité du monde ? «Ce n'est pas l'intelligence qui peut y parvenir, mais un «sixième sens» qui est comme la réunion suractivée des cinq sens actuels», disait-il encore, ajoutant aussitôt : «Je plonge tout l'homme dans la nature, (…) et je mets de la nature dans l'humain.»… «Il faisait Si chaud Que Les fleurs Durent Se Servir de Leurs couleurs Comme éventails», murmurait Chazal voilà trente ans. Ajoutant aussitôt : «L'abeille Quittant Chaque Fleur Sort Avec Un geste Ivre.» Lorsqu'il affirmait «La brise pense», de Chazal ne faisait rien d'autre que de pressentir les théories de nos biologistes… »

Annick Geille, Le Figaro Littéraire, le 19 mai 2005.

(NB: Rapidement repris par le diable du «seuil de rentabilité», Léo Scheer a renoncé dès 2005 à l'édition des œuvres complètes de Chazal, après la publication de trois volumes seulement: Sens-Magique, Petrusmok, et Poèmes/Apparadoxes. Un quatrième volume est paru en 2008, La Bible du mal, mais sans les éditeurs Jean-Paul Curnier et Éric Meunié qui en avaient pourtant établi le texte)


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Parente de Charlotte Corday.