Malcolm Muggeridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Malcom Muggeridge (né à Sanderstead, Croydon, 24 mars 1903 - mort à Robertsbridge, Sussex de l'Est, 14 novembre 1990) était un écrivain britannique. Journaliste, essayiste, il travailla pour le MI6 pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Son père, H.T. Muggeridge, avait été conseiller municipal travailliste à Croydon, dans la banlieue de Londres, et brièvement député représentant la circonscription de Romford, au cours du second ministère travailliste de Ramsay MacDonald.

Malcom Muggeridge fait ses études au Selwyn College de l'université de Cambridge, où il obtient une licence de sciences naturelles en 1924. Il part ensuite en Inde pour y être professeur, et y reste trois ans. De retour en Angleterre, en 1927, il épouse Katherine Dobbs. Six mois après son mariage, il part en Égypte ; il y rencontre Arthur Ransome, qui travaillait à l'époque pour le Manchester Guardian. Ce dernier le recommande à sa rédaction, et Muggeridge exerce pour la première fois le métier de journaliste.

À Moscou[modifier | modifier le code]

Attirés par le communisme, Muggeridge et son épouse se rendent à Moscou en 1932 ; Malcolm y est le correspondant du Manchester Guardian. Il écrit un roman, Picture Palace, qui est finalement refusé par les éditeurs ; cela place le journaliste dans une situation financière difficile, puisqu'il ne recevait pas à l'époque de salaire régulier. De plus en plus déçu par le communisme, Malcolm s'intéresse à la famine en Ukraine et part y recueillir des témoignages de première main, sans la permission des autorités soviétiques. Les rapports qu'il envoie partent par la valise diplomatique, et ne sont pas publiés sous son nom en Angleterre. Un autre journaliste présent en Russie, Gareth Jones, confirme à l'époque l'étendue de la famine, mais Walter Duranty, du New York Times, nie son existence.

En conflit avec la politique éditoriale de son journal, Muggeridge se tourne à nouveau vers le roman, et écrit en 1934 Winter In Moscow ; il y décrit la réalité de l'utopie socialiste, et fait une satire des journalistes occidentaux incapables de se montrer critiques à l'égard du régime stalinien. Jusqu'alors considéré comme socialiste indépendant, il se situe désormais plus à droite, tout en conservant un point de vue critique sur les problèmes sociaux.

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Conversion au christianisme[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et essais[modifier | modifier le code]

  • Three flats: a play in three acts, (1931)
  • Winter in Moscow, (1934)
  • The Earnest Atheist. A study of Samuel Butler, London : Eyre & Spottiswoode, (1936)
  • The Thirties, 1930-1940, in Great Britain, (1940, 1989) (ISBN 0-297-79570-8)
  • Affairs of the heart (1949)
  • Tread softly for you tread on my jokes, (1966)
  • Jesus Rediscovered, (1969) (ISBN 0-00-621939-X)
  • Jesus: The Man Who Lives, (1976) (ISBN 0-00-211388-0)
  • Conversion: The Spiritual Journey of a Twentieth Century Pilgrim, (1988,2005) (ISBN 1-59752-101-9)
  • Something Beautiful for God, (1971) (ISBN 0-00-215769-1)
  • In a valley of this restless mind, (1978) (ISBN 0-00-216337-3)
  • A Third Testament: A Modern Pilgrim Explores the Spiritual Wanderings of Augustine, Blake, Pascal, Tolstoy, Bonhoeffer, Kierkegaard, and Dostoevsky, (1976, 2002) (ISBN 0-87486-921-8)
  • Christ and the Media, (1977) (ISBN 0-340-22438-X)
  • Chronicles of Wasted Time: An Autobiography, (1972,2006) (ISBN 1-57383-376-2)
  • The End of Christendom, (1980) (ISBN 0-8028-1837-4)
  • Jesus, the man who lives, (1975) (ISBN 0-00-211388-0)
  • Like it was: The diaries of Malcolm Muggeridge, (1981) (ISBN 0-00-216468-X)
  • Picture Palace, (1934, 1987) (ISBN 0-297-79039-0)
  • Paul, envoy extraordinary, (1972) avec Alec Vidler, (ISBN 0-00-215644-X)

Sermons[modifier | modifier le code]

  • Ultimate concern. 'Am I a Christian?', etc., Cambridge, (1967)
  • Living water, Aberdeen, (1968), (ISBN 0-7152-0016-X)
  • Still I believe: nine talks broadcast during Lent and Holy Week, (1969), (ISBN 0-563-08552-5)
  • Light in our darkness, Edinburgh, (1969), (ISBN 0-7152-0069-0)
  • Fundamental questions : what is life about?, Cambridge, (1970)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ingrams, Richard, Muggeridge : the biography, London : HarperCollins (1995), (ISBN 0-00-638467-6)
  • (en) Wolfe, Gregory, Malcolm Muggeridge : a biography, London : Hodder & Stoughton, (1995), (ISBN 0-340-60674-6)
  • (en) Hunter, Ian, Malcolm Muggeridge : a life, London : Collins, (1980), (ISBN 0-241-12048-9)
  • (en) Muggeridge, ancient & modern / edited by Christopher Ralling and Jane Bywaters ; with drawings by Trog, London, BBC, (1981), (ISBN 0-563-17905-8), version revue et corrigée de Muggeridge through the microphone (1967)
  • (en) Porter, David, A disciple of Christ : conversations with Malcolm Muggeridge, Basingstoke : Marshalls, (1983), (ISBN 0-551-01059-2)
  • (en) McCrum, Robert. Wodehouse, A Life, W.W. Norton, London, New York, 2004
  • (en) Kuhne, Cecil. Malcolm Muggeridge on Faith Ignatius Press (2006), (ISBN 978-1-58617-068-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]