Malcolm Ier d'Écosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malcolm.

Malcolm Ier (Máel Coluim mac Domnaill), († 954), fils de Donald II, devient roi d'Écosse entre 940 et 945, après que son cousin Constantin II ait abdiqué pour devenir moine[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Malcolm Ier, portait imaginaire du XVIIIe siècle

Malcolm Ier ou Mael Coluim mac Domnaill († 954), est le fils de Donald II († 900), il devient roi à une date indéterminée entre 940 et 945 vers 943 [2]. la confusion des sources, si elle n'est pas le résultat de multiples erreurs de copistes, doit indiquer une période d'incertitude politique pendant laquelle il assoit graduellement son autorité contre le vieux roi Constantin († 952), qui se retire peut-être sous sa pression et devient moine à Saint-Andrews,[1].

Règne[modifier | modifier le code]

Pendant tout son règne Malcolm mène une politique d'expansion de son pouvoir tant vers le sud qu'au nord. En 945 il bénéficie de la dévastation du royaume de Strathclyde par Edmund de Wessex, après laquelle la région reconnait finalement qu'elle appartient à la sphère d'influence de Malcolm [3] , [4].

Malcolm attaque ensuite le nord de l'Angleterre jusqu'à la Tees vers 949, peut-être s'agit il d'appuyer la tentative d'Olaf Kvaran roi de Dublin qui vise à conquérir le royaume viking d'York[1]. A même période où peut-être avant il conduit ses armées au Moray et tué par le mormaer nommé Cellach, qui en était peut-être le roi[5].

En 952 il fait partie d'une alliance de Scots, Britons (du Strathclyde), et de « Saxons », c'est-à-dire un parti de northumbriens, qui est vaincue par une force scandinave, probablement conduite par Erik Bloodaxe, ancien roi de Norvège, qui prend le contrôle d'York à cette époque[6].

Le règne de Malcolm Ier n'a pas été troublé par n'a pas des problèmes domestiques[1], cependant en 954 il est tué par les « Hommes de Mearns » à Fetteresso dans le Kincardineshire [7] , [8]. Son corps est réputé avoir été transporté à Iona pour y être inhumé. Il laisse deux fils, Dubh († 966) et Kenneth († 995), qui deviendront tous deux rois d'Écosse mais il a comme successeur Indulph, le fils de Constantin II.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Dauvit Broun « Malcolm I [Mael Coluim mac Domnaill] (d. 954),  », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  2. (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345) p. 177
  3. Chronique Anglo-Saxonne AD 945
  4. (en) Alex Woolf p. 183-185
  5. Chronique des Rois d'Alba
  6. Annales d'Ulster AU 952.2
  7. Annales d'Ulster AU: 954.2
  8. (en) Alex Woolf p. 192

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Dauvit Broun « Malcolm I [Mael Coluim mac Domnaill] (d. 954),  », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  • (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345)
  • (en) Marjorie Ogilvie Anderson Kings and Kingship in Early Scotland 3e réédition par John Donald Birlinn Ltd, Edinburgh (2011) (ISBN 9781906566302)