Malavoi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Malavoi

Pays d'origine Drapeau de la France France (Martinique)
Genre musical Musique antillaise
Années actives 1972 - ...
Composition du groupe
Membres Ralph Thamar ; Denis Dantin
Anciens membres Paul Rosine († 1993) ; Jean Paul Soïme († 2007) ; Mano Césaire ; Christian de Negri († 2013) ; Marcel Rémion

Malavoi est un groupe français de musique antillaise né en 1972.

Origine du groupe[modifier | modifier le code]

Malavoi est à l'origine un groupe martiniquais, plus précisément foyalais (Fort-de-France), qui a actualisé avec succès les biguines, mazurkas, quadrilles, etc. via des apports de salsa, latin-jazz et musique cubaine, l'ensemble étant agrémenté d'une section de cordes qui fait toute l'identité du groupe. Il était composé de quatre violonistes Mano Césaire, Jean-Paul Soïme, et Christian de Negri, d'un batteur Denis Dantin et d'un bassiste Marcel Rémion. Malavoi était une variété de canne à sucre et également le nom d'une rue sur l'île de Gorée au large du Sénégal, d'où les esclaves partaient pour les Amériques[1],[2].

Depuis les années 80, le format du groupe est composé de trois ou quatre violons, un violoncelle, un chanteur et deux choristes et une section rythmique claviers-basse-batterie-percussions[1].

Cependant, Malavoi est également connu pour ses collaborations avec d'autres grands de la musique caribéenne, tels Dédé Saint Prix[3], Kali, Tanya Saint-Val, Edith Lefel, Beethova Obas, Alan Cavé et la journaliste Marie-José Alie entre autres.

Les chanteurs les plus connus de ce groupe sont Ralph Thamar, Paulo Rosine et Pipo Gertrude. Ce groupe a aussi généré des spin off tels Fal Fret' et Palaviré.

Succès[modifier | modifier le code]

Malavoi est avec Kassav' le groupe majeur des îles Martinique et Guadeloupe, des années 1970 à 1990, faisant généralement salle comble dans des contrées aussi éloignées que le Japon.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Nou pé pa kenbé (1969) premiers enregistrements réédition 2006
  • La filo (1982)
  • Karésé mwen (1983)
  • Ababa (1985)
  • La Case à Lucie (1986)
  • Live au Zénith (1987)
  • Jou ouvè (1988)
  • Matébis (1992)
  • La Belle Époque (1993)
  • An maniman (1994)
  • Shé Shé (1996)
  • Marronnage (1998)
  • Live au Club Med World (2005)
  • Les instrumentaux (2006)
  • Pèp La (2009)

On peut également citer la bande originale du film Rue Cases-Nègres d'Euzhan Palcy, tiré du roman éponyme de Joseph Zobel.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b France TV Info : Malavoi fête ses quarante ans au Zénith de Paris (Publié le 29/11/2012)
  2. Cityzens : Malavoi (2010)
  3. Collaboration avec Dédé Saint Prix sur 4 albums