Malakoff - Rue Étienne-Dolet (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Rue Étienne-Dolet (Paris).
Malakoff - Rue Étienne-Dolet
Une rame MF77 entre en station, en direction de Saint-Denis - Université
Une rame MF77 entre en station, en direction de Saint-Denis - Université
Localisation
Pays France
Ville Malakoff
Coordonnées
géographiques
48° 48′ 53″ N 2° 17′ 50″ E / 48.814702579904, 2.297301292419448° 48′ 53″ Nord 2° 17′ 50″ Est / 48.814702579904, 2.2973012924194  

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Malakoff - Rue Étienne-Dolet
Caractéristiques
Zone 2
Transit annuel 1 881 782 (2013)
Historique
Mise en service 9 novembre 1976
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 27-08
Ligne(s) (M)(13)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 191 391 L'Hirondelle
Précédent Malakoff - Plateau de Vanves Châtillon - Montrouge Suivant

Malakoff - Rue Étienne-Dolet est une station du métro de Paris sur la ligne 13, dans la commune de Malakoff.

La station[modifier | modifier le code]

Une rame MF 77 entre en station.

La station, aérienne, est ouverte en 1976.

Son nom vient de la rue Étienne-Dolet, qui rend hommage à Étienne Dolet (1509-1546). Imprimeur et humaniste, il est l’auteur de Commentaires sur la langue latine et de poèmes. Il édita Marot et Rabelais. Considéré comme hérétique, il fut pendu et brûlé à Paris.

En 2011, 1 846 661 voyageurs sont entrés à cette station[1]. Elle a vu entrer 1 881 782 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 254e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 191, 391 et le service urbain L'Hirondelle du réseau de bus RATP.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]