Malais de Manado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manado Malay
Bahasa Manado
Parlée en Indonésie
Région Sulawesi du Nord
Nombre de locuteurs 850,000 (2001)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 xmm
IETF xmm

Le malais de Manado, que certains auteurs appellent aussi manadonais, est une forme de malais parlée dans la ville de Manado et sa région, dans la province de Sulawesi du Nord, dans l'île de Sulawesi en Indonésie. La langue est localement appelée Bahasa Manado (« langue de Manado »). Les linguistes l'appellent également « malais de Minahasa », du nom de la population qui l'utilise.

Le malais de Manado comprend de nombreux mots portugais et néerlandais.

Accent tonique[modifier | modifier le code]

Il est en général marqué sur la syllabe pénultième :

kaDEra « chaise »
STEnga « moitié »
DOi « argent »

Toutefois, dans de nombreux mots, l'accent tonique est marqué sur la dernière syllabe :

buTUL « exact, correct, vrai »
toLOR « œuf »
saBONG « savon »

Finales[modifier | modifier le code]

Les finales nasales /m/ et /n/ sont remplacées par le groupe « ng » :

  • makang pour makan = « manger »
  • jalang pour jalan = « aller », « marcher »
  • sirang pour siram = arroser

Pronoms[modifier | modifier le code]

Personnels[modifier | modifier le code]

Indonésien Malais de Manado
1ère personne du singulier saya kita
1ère personne du pluriel kami torang
2ème personne du singulier anda ngana
2ème personne du pluriel kalian ngoni
3ème personne du singulier dia dia
3ème personne du pluriel mereka dorang

Possessifs[modifier | modifier le code]

Le possessif est formé en intercalant le mot pe entre le possesseur et le possédé.

Français Malais de Manado
Mon ami kita pe tamang / ta pe tamang
Ton ami ngana pe tamang / nga pe tamang
Son ami dia pe buku / de pe buku
Ce livre est à vous ini ngoni pe buku

Interrogatifs[modifier | modifier le code]

Pourquoi = kyapa?

Où = di mana?

Qui = sapa?

Lequel, laquelle, lesquel(le)s = tu mana?

Aspect[modifier | modifier le code]

Pour marquer l'aspect accompli, on peut placer ada (« il y a ») avant le verbe. Exemples :

  • Dorang ada turun Wenang = « Ils sont partis à Manado »
  • Kita ada makan = « Nous avons déjà mangé »

Préfixes[modifier | modifier le code]

Le préfixe indonésien ber- devient ba :

  • bajalang, indonésien berjalan (noter la nasale finale devenue « ng ») = « marcher »
  • barenang, indonésien berenang = « nager »
  • batolor, indonésien bertelur = « pondre »

Le préfixe indonésien me- devient ma :

  • mangael, indonésien mengail = « pêcher à l'hameçon »
  • manari, indonésien menari = « danser »
  • mancari, indonésien mencari = « chercher »
  • mamasa, indonésien memasak = « cuire »
  • manangis, indonésien menangis = « pleurer ».

Le préfixe indonésien ter- devient ta :

  • tasono = « endormi »
  • tajatung, indonésien terjatuh (noter la nasale finale devenue « ng ») = «tombé »
  • tagoso, indonésien tergosok = « frotté »

Abréviations[modifier | modifier le code]

De nombreux mots malais ou indonésiens sont abrégés :

  • pi, indonésien pergi = « partir » : mo pi mana ngoni? = « Où allez-vous? »
  • co, indonésien coba = « essayer » : co lia ini oto = « Regarde donc cette voiture »
  • so, indonésien sudah, auxiliaire d'e l'aspect accompli : so klar? (avez-vous terminé ?), « so maleleh? » (est-ce fondu ?), « so kanyang? » (êtes-vous rassasiés ?)

Indonesian loanwards from Manado Malay[modifier | modifier le code]

Several words in Manado Malay is loaned to the standard Indonesian:

  • baku (which indicates reciprocality) e.g. : baku hantam (to punch each other), baku ajar (to hit each other), baku veto (to debate one another), baku sedu (to laugh oneselves off), bakudapa (to meet each other).

Mots de Malais de Manado empruntés à d'autres langages[modifier | modifier le code]

En conséquence de la colonisation de Sulawesi par les Néerlandais et les Portugais, de nombreux mots proviennent de ces deux langues.

Indonésien Standard Malais de Manado Langage d'origine
kursi kadera Portugais (cadeira)
penyu tuturuga Portugais (tartaruga)
tenggorokan gargantang Portugais (garganta)
saputangan lenso Portugais (lenço)
garpu vork Néerlandais (vork)
nenek oma Néerlandais (oma)
kakek opa Néerlandais (opa)
Paman om Néerlandais (oom)
Bibi tante Néerlandais (tante)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lasut, Chrisvivany, Parlons manadonais - Une langue des Célèbes, L'Harmattan, 2008, ISBN 978-2-296-06651-9

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]