Maladie du balai de sorcière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La maladie du balai de sorcière est le nom de différentes maladies s'attaquant à différents types de végétaux. Elles peuvent être provoquées par des champignons, des phytoplasmes ou des plantes supérieures.

Chez le cacaoyer[modifier | modifier le code]

Elle est provoquée par le champignon Moniliophthora perniciosa et sévit principalement en Amérique du Sud où elle attaque 90 % de la production.

Elle occasionne des dégâts sur les cabosses, les coussinets floraux et les bourgeons végétatifs. L’arbre ne donne plus de fruits, ses branches se multiplient au point que ses rameaux finissent par ressembler à des balais de sorcière. Les méthodes de lutte consistent à éliminer, deux fois par an, les tissus affectés par le champignon.

Chez le sapin[modifier | modifier le code]

« Balai de sorcière » sur une branche de pin

On l'appelle aussi « rouille-balai de sorcière ». Elle est provoquée par le champignon Melampsorella caryophyllacearum qui cause un développement excessif de rameaux à partir d'un même point sur une branche, formant ainsi un balai de sorcière. La rouille cause rarement la mort des arbres, mais peut induire un ralentissement de la croissance. Le champignon vit sur deux hôtes en alternance, le sapin baumier et la stellaire moyenne.

Chez l'épinette et les mélèzes[modifier | modifier le code]

Le faux-gui de l'Est (Arceuthobium pusillum) est une plante parasite de la famille des Santalaceae (ou Viscaceae) qui provoque la formation des balais. Ils peuvent atteindre de 1 à 3 m de diamètre et résultent d'une stimulation de la croissance au point d'infection par le parasite. Parmi les autres symptômes induits, on constate le renflement de la branche au point d'infection et l'écoulement de sève des balais privant ainsi l'arbre d'éléments nutritifs et l'affaiblissant. En réduisant la qualité du bois et en causant des malformations et des extrémités en épis, les arbres parasités finissent par mourir.

Chez les bambous[modifier | modifier le code]

Les balais de sorcière sont provoqués par des champignons endophytes du genre Aciculosporium.