Mal Waldron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mal Waldron

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mal Waldron au Bajones Jazz Club (San Francisco) en août 1987

Informations générales
Naissance 16 août 1925
Rocky Mount (Caroline du Nord)
Décès 2 décembre 2002 (à 77 ans)
Englewood (New Jersey)
Activité principale pianiste, compositeur
Genre musical jazz, Avant-garde jazz
Instruments piano
Années actives 1944-1971
Labels Blue Note, Prestige, Riverside, Columbia

Malcolm Earl Waldron (16 août 1925 - 2 décembre 2002) est un pianiste et compositeur de jazz américain Très influencé par Thelonious Monk, il a enregistré avec notamment Billie Holiday, Jeanne Lee, John Coltrane, Charles Mingus, Eric Dolphy, Clifford Jordan, Booker Little, Steve Lacy, Archie Shepp.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une licence en lettres obtenue à l'université du Queens, Mal Waldron travaille à New York au début des années 1950 avec Ike Quebec, George « Big Nick » Nicholas, et dans des groupes de rhythm and blues. Il joue avec Charles Mingus de 1954 à 1956 et accompagne Billie Holiday de 1957 à sa mort en 1959. Il participe également à des sessions d'enregistrement pour Prestige Records, en tant qu'accompagnateur, arrangeur et compositeur (il compose Soul Eyes à cette période). À la mort de Billie Holiday, il enregistre en tant que leader.

En 1963, à la suite d'un accident cérébral, dû à la fatigue et à une overdose d'héroïne, il doit réapprendre à jouer, apparemment à partir de ses propres enregistrements.

Il compose des musiques de film (The Cool World, 1964, Trois chambres à Manhattan, 1965, Sweet Love, Bitter, 1967), ainsi que des musiques pour le théâtre et des ballets.

Il s'installe en Europe en 1965, habitant d'abord à Munich, puis, dans les dernières années de sa vie, à Bruxelles plus particulièrement à Uccle rue Vanderkindere.

Il enregistre beaucoup, en Europe et au Japon, retournant régulièrement aux États-Unis pour donner des concerts. Son album Free at Last (1969) est le premier disque enregistré par le label ECM. À partir de la fin des années 1960, il joue dans le groupe jazz-rock Embryo.

Dans les années 1980 et 90, il joue beaucoup avec Steve Lacy, notamment en duo, autour de compositions originales ainsi que de Thelonious Monk.

Style[modifier | modifier le code]

Mal Waldron a un style unique et immédiatement reconnaissable. Il est parfois comparé à Bud Powell et Thelonious Monk pour ses harmonies dissonantes. Il appréciait également les accords épais et riches dans le registre grave, donnant une couleur souvent mélancolique à son jeu. Il basait souvent ses solos sur la répétition d'un motif simple qu'il développe, en opposition avec les longues lignes mélodiques des musiciens be-bop.

Considéré comme avant-gardiste, son style en solo, dépouillé, jouant souvent sur des murs de son plus que sur des lignes mélodiques, était en rupture avec ce qui se faisait à l'époque.

Sa faculté à jouer des ballades sur des tempos extrêmement lents et profonds, tout en restant flegmatique et stoïque, est aussi devenue légendaire.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Mal-1 (Prestige)
  • 1957 : Mal/2 (Prestige)
  • 1958 : Mal/3: Sounds (New Jazz)
    • Mal/4: Trio (New Jazz)
  • 1958 : Left Alone (Bethlehem)
    • Impressions (New Jazz)
  • 1961 : The Quest avec Eric Dolphy et Booker Ervin (New Jazz)
  • 1966 : All Alone (GTA)
  • 1967 : Sweet Love, Bitter (Impulse!)
  • 1969 : Ursula (Musica)
    • Set Me Free (Affinity)
    • Free at Last (ECM)
  • 1970 : Tokyo Bound (RCA Victor, Japon)
    • Tokyo Reverie (RCA Victor, Japon)
    • Blood and Guts (Futura)
    • Spanish Bitch (ECM)
    • The Opening (Futura)
  • 1971 : The Call (JAPO)
    • Mal: Live 4 to 1 (Philips, Japon)
    • First Encounter avec Gary Peacock (RCA Victor (Japon)
    • Number Nineteen (Freedom)
    • Black Glory (Enja)
    • Mal Waldron Plays the Blues (Enja)
    • Signals (Freedom)
    • Journey Without End avec Steve Lacy (RCA Victor, Japon)
  • 1972 : Blues for Lady Day (Black Lion)
    • A Little Bit of Miles (Freedom)
    • Jazz a Confronto 19 (Horo)
    • A Touch of the Blues (Enja)
    • Mal Waldron on Steinway (Teichiku)
    • Mal Waldron with the Steve Lacy Quintet (America Records)
    • The Whirling Dervish (America Records)
    • Meditations (RCA Victor, Japon)
  • 1973 : Up Popped the Devil avec Reggie Workman et Billy Higgins (Enja)
  • 1974 : Hard Talk avec Steve Lacy (Enja)
  • 1976 : Like Old Time avec Jackie McLean (RCA Victor, Japon)
  • 1977 : One-Upmanship avec Steve Lacy (Enja)
  • 1978 : Moods (Enja)
  • 1979 : Mingus Lives (Enja)
  • 1981 : Mal 81 (Progressive)
    • News: Run About Mal (Progressive)
    • Live at Dreher, Paris 1981 avec Steve Lacy (Hathut)
    • What It Is (Enja)
  • 1982 : Snake Out (Hathut)
    • One Entrance, Many Exits (Palo Alto)
    • In Retrospect (Baybridge)
  • 1983 : Herbe l'oubli (Hathut)
    • Breaking New Ground (Baybridge)
    • Mal Waldron Plays Erik Satie (Baybridge)
    • You and the Night and the Music (Paddle Wheel)
  • 1984 : Encounters avec David Friesen (Muse)
  • 1985 : Mal Waldron and Alone (CBS/Sony, Japon)
  • 1986 : Lets Call This (Hathut)
    • Space (Vent du Sud)
    • Sempre Amore avec Steve Lacy (Soul Note)
    • Update (Soul Note)
    • Left Alone '86 avec Jackie McLean (Paddle Wheel)
    • The Git Go - Live at the Village Vanguard (Soul Note)
    • The Seagulls of Kristiansund (Soul Note)
  • 1987 : Remembering the Moment avec David Friesen, Eddie Moore, Jim Pepper et Julian Priester (Soul Note)
    • The Super Quartet Live at Sweet Basil avec Steve Lacy (Paddle Wheel)
    • Mal, Dance and Soul (Enja)
    • Three for freedom avec Tchangodei et Archie Shepp (VolcanicRecords)
    • Les Venins d'Afrique avec Tchangodei (VolcanicRecords), republié en 2001 sous le titre Afrikanishes Gift
  • 1988 : Evidence (Dark Light)
  • 1989 : Art of the Duo avec Jim Pepper (Tutu)
    • No More Tears (For Lady Day) (Timeless)
    • Into the Light a.k.a. Duo, Solo, Quartet (Materiali Sonori)
    • Crowd Scene (Soul Note)
    • Where Are You? (Soul Note)
    • Quadrologue at Utopia avec Jim Pepper (Tutu)
    • More Git' Go at Utopia avec Jim Pepper (Tutu)
  • 1990 : Spring in Prague (Alfa Jazz)
  • 1991 : Our Colline's a Treasure enregistré en 1986 (Soul Note)
  • 1992 : I Remember Thelonious avec Steve Lacy (Nel Jazz)
  • 1993 : My Dear Family (Evidence)
  • 1994 : Waldron-Haslam avec George Haslam (Slam)
    • After Hours avec Jeanne Lee (Owl)
    • Mal, Verve, Black & Blue (Tutu)
  • 1995 : Two New avec George Haslam (Slam)
  • 1996 : Maturity 5: The Elusiveness of Mt. Fuji (Tokuma)
  • 1997 : Soul Eyes avec Jeanne Lee et Abbey Lincoln (BMG)
  • 1998 : Maturity 1: Klassics (Tokuma)
  • 2000 : Riding a Zephyr avec Judi Silvano (Soul Note)
  • 2001 : Silence avec David Murray (Justin Time Records)
  • 2002 : One More Time avec Steve Lacy et Jean-Jacques Avenel (Sketch)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Gene Ammons
  • 1956 : Jammin' with Gene (Prestige)
  • 1957 : Funky (Prestige)
    • Jammin' in Hi Fi with Gene Ammons (Prestige)
  • 1958 : The Big Sound (Prestige)
    • Groove Blues (Prestige)
    • Blue Gene (Prestige)
  • 1962 : Velvet Soul (Prestige, sorti en 1964)
    • Angel Eyes (Prestige, sorti en 1965)
    • Sock! (Prestige, sorti en 1965)
Avec Benny Bailey
  • 1968 : Soul Eyes (MPS)
Avec Kenny Burrell
  • 1956 : All Night Long (Prestige)
  • 1957 : Earthy (Prestige)
    • 2 Guitars (Prestige)
Avec Roy Burrowes
  • 1980 : Live at the Dreher (Marge)
Avec Ron Carter
  • 1961 : Where? (Prestige)
Avec Teddy Charles
  • 1956 : The Teddy Charles Tentet (Atlantic)
  • 1957 : Vibe-Rant (Elektra)
  • 1960 : Jazz in the Garden (Warwick)
Avec John Coltrane
  • 1957 : Dakar (Prestige)
    • Cattin' with Coltrane and Quinichette (Prestige)
    • Coltrane (Prestige)
Avec Nathan Davis
  • 1969 : Jazz Concert in a Benedictine Monastery (Edici)
Avec Eric Dolphy
  • 1961 : At the Five Spot (Prestige)
Avec Ray Draper
  • 1957 : Tuba Sounds (Prestige)
Avec Johnny Dyani
  • 1981 : Some Jive Ass Boer (Jazz Unité)
Avec Embryo
  • 1970 : Steig aus (Brain)
  • 1971 : Rocksession (Brain)
  • 1989 : Turn Peace (Schneeball)
  • 2010 : 40 (Trikont)
Avec Duško Gojković
  • 1966 : Swinging Macedonia (Philips)
Avec Bennie Green
  • 1960 : Hornful of Soul (Bethlehem)
Avec Terumasa Hino
  • 1972 : Hornful of Soul (Victor, Japon)
Avec Billie Holiday
  • 1957 : Ella Fitzgerald and Billie Holiday at Newport (Verve)
  • 1958 : Lady in Satin (Columbia)
Avec Etta Jones
  • 1961 : So Warm (Prestige)
Avec Thad Jones
  • 1957 : Olio (Prestige)
    • After Hours (Prestige)
Avec Kimiko Kasai
  • 1971 : One for Lady (JVC/Victor, Japan)
Avec Steve Lacy
  • 1958 : Reflections (New Jazz)
Avec Abbey Lincoln
  • 1961 : Straight Ahead (Candid)
Avec Teo Macero
  • 1957 : Teo Macero with the Prestige Jazz Quartet (Prestige)
  • 1959 : Something New, Something Blue (Columbia)
Avec Jackie McLean
  • 1956 : 4, 5 and 6 (Prestige)
    • Jackie's Pal (Prestige)
  • 1957 : Jackie McLean & Co. (Prestige)
    • Makin' the Changes (Prestige)
    • A Long Drink of the Blues (Prestige)
    • McLean's Scene (Prestige)
Avec Charles Mingus
Avec The Prestige All Stars
  • 1957 : Baritones and French Horns (Prestige)
    • Earthy (Prestige)
    • 4 Altos (Prestige)
    • Olio (Prestige)
    • Interplay for 2 Trumpets and 2 Tenors (Prestige)
    • Coolin (Prestige)
    • After Hours (Prestige)
    • Wheelin' & Dealin' (Prestige)
Avec Paul Quinichette
  • 1957 : On the Sunny Side (Prestige)
Avec Max Roach
  • 1961 : Percussion Bitter Sweet (Impulse!)
  • 1962 : It's Time (Impulse!)
    • Speak, Brother, Speak! (Impulse!)
Avec Klaus Weiss
  • 1978 : Childs Prayer (EMI/Electrola)
  • 1979 : On Tour (Calig)
Avec Phil Woods
  • 1957 : Four Altos (Prestige)
Avec Eldee Young
  • 1961 : Eldee Young and Company (Argo)
Avec Webster Young
  • 1957 : For Lady (Prestige)
Avec Earl Zindars/Armando Peraza
  • 1960 : The Soul of Jazz Percussion (Warwick)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]