Malé Trakany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malé Trakany
(hu) Kistárkány [1]
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Košice
District Trebišov
Statut Village
Starosta (maire) Árpád Petrik (Indépendant)
mandat : 2010-2013
Code postal 076 42
Plaque
minéralogique
TV
Code LAU 2 528544
Démographie
Population 1 148 hab. (31 déc. 2011)
(542 hommes – 606 femmes)
Densité 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 00″ N 22° 06′ 25″ E / 48.4, 22.10694448° 24′ 00″ Nord 22° 06′ 25″ Est / 48.4, 22.106944  
Altitude 105 m
Superficie 1 101,4 ha = 11,014 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte administrative de la Région de Košice
City locator 15.svg
Malé Trakany

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

Voir sur la carte topographique de la Région de Košice
City locator 15.svg
Malé Trakany

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Malé Trakany

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Malé Trakany
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk [2]
http://www.statistics.sk [3]

Malé Trakany est un village de Slovaquie situé dans la région de Košice.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans l'extrème sud-est de la Slovaquie à l'ouest de Veľké Trakany et au sud de la petite ville de Čierna nad Tisou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première mention écrite du village en 1332.

La localité fut annexée par la Hongrie après le premier arbitrage de Vienne le 2 novembre 1938. En 1938, on comptait 1341 habitants dont 62 d'origines juives. Elle faisait partie du district de Medzibodrožie (hongrois : Bodrogközi járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Malý Tarkan/Kis-Tárkány. Durant la période 1938 - 1944, le nom hongrois Kistárkány était d'usage[4]. À la libération, la commune a été réintégré dans la Tchécoslovaquie reconstituée.

Notes et références[modifier | modifier le code]