Maki Tsukada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maki Tsukada (née le 5 janvier 1982 à Shimotsuma dans la préfecture d'Ibaraki, Japon - ) est une judokate japonaise s'illustrant dans la catégorie des poids lourds (+78 kg). Championne olympique en titre de la catégorie, elle est également championne du monde en 2007 après avoir échoué à trois reprises sur les seconde ou troisième place mondiales.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Nippone se révèle dans les catégories juniors en remportant le titre mondial en 2000 à Nabeul (Tunisie). Elle se met en évidence pour la première fois au niveau senior lors des Mondiaux d'Osaka de 2003 en obtenant la médaille d'argent uniquement battue en finale par la Chinoise Fuming Sun. Performante lors des tournois précédent l'événement olympique, elle est sélectionnée pour les Jeux d'Athènes en 2004. Lors de la compétition, elle sort victorieuse de sa demi-finale contre la Russe Tea Donguzashvili avant de récidiver lors de la finale contre le Cubaine Daima Beltrán. Cette victoire lui permet d'obtenir le titre olympique, l'un des huit conquis en judo par la délégation nippone lors de ces Jeux.

L'année suivante, elle obtient le bronze lors des Mondiaux du Caire avant de devenir championne du monde par équipes à Paris en 2006. En 2007 à Rio de Janeiro, elle obtient un nouveau podium mondial en échouant pour la seconde fois en finale après l'édition 2003. Battue par la Chinoise Tong Wen, elle obtient cependant la médaille d'argent, sa troisième en carrière. Également sélectionnée pour disputer l'épreuve toutes catégories, elle obtient enfin son premier titre mondial en s'imposant face à la Slovène Lucija Polavder.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]