Makhlouf Eldaoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hakham Bachi d'Acre, Haifa, Safed et Tiberiade (1889–1909)

Makhlouf Eldaoudi (1825–1909) (en hébreu: מכלוף אלדאודי) était le Hakham Bachi ( titre ottoman pour Grand-Rabbin) de la communauté juive d'Acre, Haifa, Safed et Tiberiade (1889–1909).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa naissance à Marrakech, Maroc, il immigra avec sa famille en Palestine. Son père David était un descendant du poète Hiyya al-Daudi (célèbre poète et rabbin andalou du XIIe siècle) et faisait partie de l'élite juive de l'époque. Makhlouf Eldaoudi devint rabbin dans sa jeunesse, sa connaissance de multiples langues lui permit d'accomplir des voyages dans de nombreux pays. Il écrivit 3 livres religieux mais ceux-ci ne furent jamais publiés.

En 1889 il fut désigné Hakham Bachi par les autorités ottomanes avec la permission du sultan Abdul Hamid II.

Il mourut à Safed âgé de 83 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Szekely, Yaffa: Unknown episodes in the public activity of Rabbi Makhlouf Eldaoudi in his early years as Hakham Bashi of Acre and Haifa at Beth Hatefutsoth
  • (he) [1]