Make Love, Not Warcraft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Make Love, Not Warcraft
Épisode de South Park
Titre original Make Love, Not Warcraft
Numéro d'épisode Saison 10
Épisode 8
Code de production 1008
Réalisation Trey Parker
Scénario Trey Parker
Diffusion États-Unis : 4 octobre 2006
France :
Chronologie
Précédent Tsst ! Le Mystère du caca dans l'urinoir Suivant
Liste des épisodes de South Park
Saison 10 de South Park

Make Love, Not Warcraft (même titre en version originale) est le huitième épisode de la dixième saison de la série animée South Park, ainsi que le 147e épisode de l'émission.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tous les enfants de South Park (sauf Butters) se sont pris de passion pour le jeu d'aventure en ligne de type MMORPG World of Warcraft, ce qui pousse Randy, le père de Stan, à s'y mettre aussi. Toutefois, un joueur obsessionnel, nommé Jenkins, passe son temps à tuer tout ce qui bouge — ce qui est contraire aux règles et à l'esprit du jeu — et gâche le plaisir des autres joueurs. Chez Blizzard Entertainment, la société à l'origine du jeu, les créateurs sont très inquiets car tous les joueurs dont le personnage a été tué arrêtent de jouer. Ils veulent se débarrasser de Jenkins, mais leur président leur avoue qu'ils ne peuvent rien faire, car Jenkins, qui « n'a absolument pas de vie », a tellement joué qu'il est devenu plus puissant que les administrateurs eux-mêmes.

Cartman décide d'organiser la résistance, et, après l'échec d'un assaut frontal sur Jenkins, conçoit un plan. Les quatre amis (Cartman, Stan, Kyle et Kenny) vont devoir passer tout leur temps à jouer (21 heures par jour, durant 7 semaines), sans faire les quêtes habituelles, mais en tuant exactement 75 340 285 sangliers dans la forêt pour faire augmenter le niveau de leur personnage. Une fois un niveau suffisamment élevé atteint, ils pourront s'attaquer tous ensemble à Jenkins.

Les administrateurs de Blizzard remarquent bientôt la progression des quatre personnages et décident de leur venir en aide grâce à une épée surpuissante « l'épée des 1000 vérités », qu'ils ont gardée en réserve sur une clé USB car elle était trop puissante pour figurer dans le jeu. N'arrivant pas à retrouver les enfants qui ont entamé le combat, cloîtrés dans la maison de Cartman, ils contactent Randy à la place et lui remettent la clef. Randy transfère l'arme à son fils dans le jeu (se faisant occire par Jenkins au passage) et les quatre garçons parviennent à triompher. Devenus obèses, couverts de boutons et parlant en jargon d'un ton morne, ils se remettent au jeu de plus belle.

Autour de l'épisode[modifier | modifier le code]

  • Grâce à cet épisode, South Park a reçu son deuxième Emmy Award en septembre 2007 pour le meilleur programme d’animation de moins d’une heure, le premier ayant été pour Potes pour la vie.
  • L'épisode a été diffusé sur Canal + le 1er décembre 2007 à l'occasion de la nuit « Suck my Geek »
  • Le titre de l'épisode parodie l'expression « Make love, not war » (« Faites l'amour, pas la guerre »).
  • Cet épisode utilise des animations en 3D pour toutes les scènes du jeu. Il était à l'origine prévu pour être le quatorzième épisode de la saison 9, mais il a dû être repoussé à cause de la difficulté pour la création des animations.
  • Cet épisode a été réalisé en étroite collaboration avec Blizzard Entertainment, la société créatrice de World of Warcraft pour la réalisation des animations. Blizzard a gracieusement fourni des moyens techniques ainsi que le serveur de l'extension The Burning Crusade. Cependant, certaines scènes ont été modifiées et contiennent des éléments qui n'existent pas dans le jeu : les personnages qui bougent les lèvres pour parler, une scène gore, un humain chasseur (qui était à l'époque impossible)...
  • « L'épée des mille vérités » utilise l'apparence d'une arme épique de Naxxramas, Raid de niveau 60, sortie dans la version 1.13 du jeu. Blizzard a cependant conservé le clin d'œil lors de la réédition de Naxxramas lors de Wrath of the Lich King. L'arme conserve la même apparence que dans la série, elle est nommée « Tueuse de l'être sans vie » (nolife en anglais), constituant un jeu de mot puisque Naxxramas contient des morts-vivants.
  • Une autre arme fait référence à cet épisode : Le Kriss des Mille Mensonges
  • Dans l'épisode, quand les 4 amis appellent Blizzard pour se plaindre, on peut voir un coffret de jeu contenant le premier Starcraft (autre création de Blizzard) ainsi que son extension Brood War.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Jenkins a un autocollant 1337 en référence au langage internet leet speak, une statue de Zazul sur son unité centrale, une réplique du Faucon Millénium sur sa télévision et une Okama Gamesphere à côté de cette dernière.
  • La chanson qu'on entend pendant le levelling des gamins est Live to Win de Paul Stanley plus connu pour être chanteur et guitariste rythmique du groupe Kiss.
  • La scène où Randy vole un véhicule pour aller porter l'épée magique à Stan est une référence à la série de jeux vidéo Grand Theft Auto.
  • Le nom du no-life Jenkins est une référence à Leeroy Jenkins, joueur de World of Warcraft rendu célèbre après une action désastreuse filmée et relayée sur le net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]