Mak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MAK.
Mak
ai33maːk31[1]
Parlée en Chine
Région Guizhou
Nombre de locuteurs 10 000 (en 1991)[2]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mkg
IETF mkg

Le mak (autonyme, ai33maːk31, chinois 莫, mò) est une langue tai-kadai parlée dans la province du Guizhou, en République populaire de Chine.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le mak est parlée par la population du même nom qui réside dans les communes de Yangfeng, Fangcun, Jialang et Diwo, toutes situées dans le xian de Libo, rattaché à la préfecture autonome buyei et miao de Qiannan de la province du Guizhou. Quelques Mak vivent dans le xian voisin de Dushan[3].

Les Mak, dans le xian de Libo, vivent en contact avec les Ai-cham et les Bouyei dans des villages séparés mais les mariages entre Mak et Bouyei sont fréquents. Le bouyei, qui est une langue tai-kadai comme le mak et l'ai-cham, est généralement utilisé dans la communication entre les membres de ces trois communautés. L'influence du bouyei est forte puisque les Mak et les Ai-cham n'ont pas de folklore musical propre et chantent les chants bouyei[4]. Sur une population de 15 000 Mak, seuls 10 000 parlent la langue, les autres étant de langue bouyei[3].

Classification interne[modifier | modifier le code]

Le mak est une des langues kam-sui, un des sous-groupes des langues tai-kadai.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes du mak parlé dans le village de Dali de la commune de Yangfeng (阳风).

Voyelles[modifier | modifier le code]

Les voyelles sont[5] :

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

les consonnes sont[6] :

Bilabiales Alvéolaires Alv.-p. Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Aspirées ph [pʰ ] th [tʰ ] kh [kʰ ]
Palatalisées pj [] tj [tʲ ]
Aspirées phj [pʲʰ ]
Labialisées tw [] kw []
Aspirées khw [kʷʰ]
Sonores b [b]
Palatalisées bj []
Préglottal. ʔb [ʔb] ʔd [ʔd] ʔg [ʔg]
Palatalisées ʔdj [ʔdʲ]
Labialisées ʔgw [ʔgʷ]
Fricatives Sourdes f [f] s [s] ɕ [ɕ] h [h]
Labialisées sw []
Sonores v [v]
Affriquées Sourdes ts [t͡s] tɕ [t͡ɕ]
Aspirées tɕh [t͡ɕʰ]
Labialisées tsw [t͡sʷ] tɕw [t͡ɕʷ]
Aspirées tɕhw [t͡ɕʷʰ]
Préglottal. ʔdʑ [ʔd͡ʑ]
Labialisées ʔdʑw [ʔd͡ʑʷ]
Liquides Sonores r [r] l [l]
Palatalisées lj []
labialisées rw [] lw []
Nasales Sonores m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Palatalisées mj []
Labialisées nw [] ɲw [ɲʷ] ŋw [ŋʷ]
Semi-voyelles Simples w [w] j [j]
Labialisées jw []

Tons[modifier | modifier le code]

Le mak de Yangfeng est une langue tonale, avec 11 tons. Les tons 7 à 9 n'apparaissent qu'en syllabe fermées, se terminant par les consonnes p, t et k. Parmi ceux-ci, les tons 7, 8 et 9 sont longs, les tons 7' et 8' sont courts[7].

Ton Valeur Exemple[8] Traduction
1 12 ʔdja12 œil
2 31 liːm31 faucille
3 33 nam33 eau
4 42 mjaːi42 rouillé
5 34 khaːŋ34 chercher
6 44 jwaːu44 courir
7 33 phjaːt33 sang
7' 44 ʔbət44 aveugle
8 42 laːk42 enfant
8' 31 mət31 fourmi
9 34 tok34 tomber

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yang 2000, p. 1.
  2. Yang 2000, p. 2.
  3. a et b Ni 1988, p. 87
  4. Shi et Cui 1988, pp. 59-60; Ni 1988, p. 87.
  5. Ni 1988, p. 90.
  6. Ni 1988, pp. 88-90.
  7. Ni 1988, pp. 92-93.
  8. Tirés de Ni 1988, pp. 89-93.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Shi Lin, Cui Jianxin, 1988, An Investigation of the Ai-Cham Language, dans Jerold A. Edmondson, David B. Solnit (éditeurs), Comparative Kadai. Linguistic Studies Beyond Tai, pp. 59-86, SIL International and the University of Texas at Arlington, Publications in Linguistics, vol. 86, Arlington, Summer Institute of Linguistics et The University of Texas at Arlington.
  • (en) Ni Dabai, 1988, Yangfeng Mak of Libo County, dans Jerold A. Edmondson, David B. Solnit (éditeurs), Comparative Kadai. Linguistic Studies Beyond Tai, pp. 87-106, SIL International and the University of Texas at Arlington, Publications in Linguistics, vol. 86, Arlington, Summer Institute of Linguistics et The University of Texas at Arlington.
  • (zh) Ni Dabai, 1990, 侗台语概论 - Dòngtáiyǔ gàilùn - An Introduction to Kam-Tai Languages, Pékin, Zhōngyāng mínzú xuéyuàn chūbǎnshè (ISBN 7-81001-199-5)
  • (zh) Yang Tongyin, 2000, 莫语研究 - Mòyǔ yánjiū, Pékin, Zhōngyāng mínzú dàxué chūbǎnshè (ISBN 7-81056-427-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]