Majid Majidi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Majid Majidi (en persan : مجید مجیدی), né en 1959 à Téhéran, est un réalisateur, scénariste et producteur iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1959 dans une famille de la classe moyenne à Téhéran, il commence à 14 ans à jouer dans une troupe de théâtre amateur. Il étudie ensuite à l'Institut d'art dramatique de Téhéran.

Après la révolution iranienne, il joue dans plusieurs films, notamment Boycott de Mohsen Makhmalbaf (1985).

Ses débuts en tant que réalisateur et scénariste datent de 1992, avec le film Baduk, son premier long métrage qui est présenté au Festival de Cannes et qui gagne plusieurs prix en Iran. Depuis, il a écrit et réalisé plusieurs films qui ont gagné des récompenses de niveau mondial, comme Bacheha-ye āsemān (Les Enfants du ciel) qui a gagné le prix de la « Meilleure image » du Festival des films du monde de Montréal et qui a été nommé à l'Oscar du meilleur film étranger.

Son film Rang-e Khoda (1999) gagne aussi le prix de la "Meilleure image" du Festival international du film de Montréal. Aux États-Unis, ce film est sélectionné parmi les 10 meilleurs films de l'année en 2000 et a établi un record du box-office pour un film iranien aux États-Unis. Son dernier film Barān (La pluie) a gagné sept récompenses au festival du Film Fajr en février 2001 et le prix de la « meilleure image » au 25e Festival des films du monde de Montréal en 2001.

Filmographie (en tant que réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • Enfejar ("Explosion") - 1981
  • Hoodaj - 1984
  • Rooz-e Emtehan ("Jour d'examen") - 1988
  • Yek rooz bā Asirān ("Un jour avec les prisonniers de guerre") - 1989
  • Baduk - 1992
  • Akharin Abadi ("Le dernier village") - 1993
  • Pedar ("Le père") - 1996
  • Khoda Miāyad ("Dieu viendra") - 1996
  • Bacheha-ye Asemān ("Les enfants du ciel") - 1997
  • Rang-e Khoda ("La couleur du paradis") - 1999
  • Bārān ("La pluie") - 2001
  • Pa berahneh ta Herat ("Pieds nus jusqu'à Hérat") - 2002
  • Olympik tu urdugah ("Les jeux olympiques dans un camp") - 2003
  • Bid-e majnoun ("Le saule pleureur") - 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]