Majeerteen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le clan Majeerteen ou Majerteen ("Mohamed bin Harti bin Amaleh bin Abdi bin Mohammed bin Abdirahman al-Jaberti") est un clan somalien. C'est une partie du groupe de Harti du clan de Darod.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le clan Majeerteen habitait la région du Puntland au nord-est de la Somalie, et dans l'Ogaden, en Éthiopie, ainsi que à Kismayo, dans le sud de la Somalie. Ils ont joué un rôle clé dans l'histoire de la Somalie. Le sultanat des Majeerteen a joué un rôle très important avant la colonisation de la Somalie par les Italiens. Depuis 1960, 2 Présidents et 2 Premiers-ministres sont issus de ce clan, ainsi qu'un sultan et un roi (Boquor) avant 1960. Ils ont occupé beaucoup de postes dans des gouvernements des années 1960 et le début des années 1970. Le dictateur somalien Siad Barre considérait les Majeerteen comme une force d'opposition majeure pour son gouvernement.

Haji Awale Liban, qui inventa le drapeau de la Somalie, fut issu du clan Majeerteen. Osman Yusuf Kenadeed, qui écrit la première œuvre de la Somalie, fut aussi un Majeerteen.

Actuellement le clan joue un rôle clé dans le Puntland.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour mieux connaitre le clan et ses diverses sous-structures, voir: Worldbank, Conflict in Somalia: Drivers and Dynamics, January 2005, Appendix 2, Lineage Charts, p. 56

Personnalités issues de ce clan[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cet article est une retraduction partielle ou totale de l'article Majeerteen (en)