Maison royale de Schachen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison royale de Schachen
Image illustrative de l'article Maison royale de Schachen
La maison royale de Schachen
Nom local Königshaus am Schachen
Période ou style Chalet suisse
Début construction 1869
Fin construction 1872
Propriétaire initial Louis II de Bavière
Coordonnées 47° 25′ 11″ N 11° 06′ 46″ E / 47.4198, 11.1127 ()47° 25′ 11″ Nord 11° 06′ 46″ Est / 47.4198, 11.1127 ()  
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région historique Drapeau de Bavière Bavière
Ville Garmisch-Partenkirchen

Géolocalisation sur la carte : Bavière

(Voir situation sur carte : Bavière)
Maison royale de Schachen

La maison royale de Schachen se trouve à 1 866 m d'altitude au sud de Garmisch-Partenkirchen dans le massif du Wetterstein.

Le roi Louis II de Bavière l'a fait construire de 1869 à 1872 sur les plans de Georg Dollmann dans le style des chalets suisses en bois.

Panorama photographié entre 1890 and 1905.

Du temps de Louis II, elle était accessible en calèche ou traîneau à partir du château d'Elmau (de). Aujourd'hui, un chemin forestier y conduit (3-4 heures de marche). L'appellation «pavillon de chasse» qu'on lui attribue parfois est peu appropriée, car le roi n'était pas chasseur.

La maison est construite en pin des Alpes. Le rez-de-chaussée est relativement simple : habitation, bureaux, chambre à coucher, toilettes. Par contre l'étage abrite un « salon turc » assez extravagant, dans le style mauresque. Le luxe oriental s'y déploie : fontaine, tapis, sculptures en bois, plumes de paon, divans, vases émaillés, lustres fastueux et vitraux colorés donnent à l'endroit une atmosphère digne des 1001 nuits dans laquelle Louis II pouvait s'imaginer sultan, émir, cheik et commandeur des croyants. À plusieurs reprises, le roi y célébra la fête de Saint Louis et son anniversaire, le 25 août.

Avec ses volets et balcons en bois, la maison royale de Schachen contraste par sa simplicité avec les autres châteaux que fit construire Louis II.

En contrebas, un jardin botanique, ébauché en 1900, annexe au jardin botanique de Munich présente plus de 1 000 plantes alpines de toutes les montagnes du monde, des Alpes jusqu'à l'Himalaya.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :