Maison du Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 52′ 22.7″ N 2° 17′ 55.7″ E / 48.872972, 2.298806

Façade de la Maison du Danemark

La Maison du Danemark est un institut culturel promouvant le Danemark à Paris, qui fut inauguré en 1955 au 142, avenue des Champs-Élysées dans le 8e arrondissement.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, à l’emplacement de la Maison du Danemark, se trouvait un parc d’attractions, le jardin Beaujon, connu surtout pour ses feux d’artifice et vols en montgolfière.

Au début du XXe siècle, à cet emplacement, fut édifié un hôtel particulier de quatre étages, l'hôtel Subiran, constitué d'une maison principale donnant sur les Champs-Élysées, une grande cour intérieure et deux pavillons donnant sur la rue Lord-Byron.

Construction[modifier | modifier le code]

L'idée de créer une maison danoise à l'étranger naît à l'occasion de l'exposition universelle de Bruxelles en 1935. L’architecte Tyge Hvass (da) participe à cette exposition avec ses pavillons danois.

L'État danois acquiert le terrain en 1948, démolit l'hôtel Subiran sur l'initiative de Johannes Kjærbøl, ministre danois du Logement, et fait construire la Maison du Danemark dans le but de promouvoir l'industrie, l'agriculture et la culture danoises. La première pierre est posée le 23 septembre 1952 par Erik Eriksen, Premier ministre danois, en présence de Robert Schumann, ministre français des Affaires étrangères, et de la fanfare de la garde de Tivoli. Une partie des fonds pour la construction de la nouvelle Maison est recueillie à l'occasion d'une exposition franco-danoise à Copenhague en 1950, ainsi que par une loterie de la colonie danoise en France. Le coût total de la Maison revient à 6,7 millions de couronnes danoises.

La Maison du Danemark est inauguré le 23 avril 1955 en présence du roi Frédéric IX et de la reine Ingrid, du Premier ministre danois H.C. Hansen, du président de la République française René Coty, du président du Conseil Edgar Faure, du futur grand couturier Erik Mortensen et du sculpteur Robert Jacobsen.

Rénovation[modifier | modifier le code]

En 1999, décision est prise de rénover la Maison et de modifier la façade. La Maison comprendra le restaurant Copenhague, le restaurant / boutique Flora Danica, une salle polyvalente, un showroom Bang & Olufsen ainsi que des bureaux et un appartement. Les architectes du projet sont Susanne Kongsted et Søren Eriksen. Débutés en février 2001, les travaux se terminent en décembre de la même année.

En février 2002 a lieu l'inauguration de la « nouvelle » Maison du Danemark en présence de la reine du Danemark Marguerite II, du prince consort Henri de Laborde de Monpezat, du maire de Paris Bertrand Delanoë, et du ministre de l'Éducation Jack Lang.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Émanation du Royaume de Danemark et fondation de l'État, la Maison du Danemark est autonome et gérée par un conseil d'administration constitué par l'ambassadeur Hans Henrik Bruun (président), Marianne Slot, directrice, Søren Berg, directeur général, et par Ulrik Federspiel, ambassadeur, secrétaire général du ministère danois des Affaires étrangères.

La direction de la Maison du Danemark est assurée par Torben Nielsen.

Mission et activités[modifier | modifier le code]

Le but de la Maison du Danemark est de promouvoir le Danemark dans les domaines culturels et économiques vers les Français et les nombreux étrangers qui, chaque jour, passent devant la Maison du Danemark sur les Champs-Élysées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]