Maison des sciences de l'homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une Maison des Sciences de l’Homme (MSH) regroupe sur un même lieu des moyens de recherche et des laboratoires comprenant des chercheurs issus de l’Université et du CNRS, appartenant à des disciplines différentes relevant des Sciences de l’Homme et de la Société (SHS), susceptibles de s’engager conjointement sur des programmes de recherche et ayant une forte ambition d’ouverture à la coopération internationale[1]. Les Maisons des sciences de l'homme ont une vocation de structuration de la recherche en sciences humaines et sociales au niveau régional, entre établissements universitaires et institutions de recherche.

La première maison des sciences de l'homme a été créée en 1963 à l'initiative de Fernand Braudel. Suite à la dissémination des Maisons des sciences de l'homme dans les régions, elle a pris le nom de Fondation Maison des sciences de l'homme car son rôle diffère de celles qui ont été créées dans toute la France (y compris dans l'agglomération parisienne) : elle a une fonction d'organisation et de soutien à la recherche aux niveaux européen et international.

Liste des MSH en France[modifier | modifier le code]

Le réseau comprend 22 Maisons des Sciences de l'Homme réparties sur toute la France. Il s’est principalement constitué dans les années 1990 et 2000. Ces MSH assurent le regroupement, sur un même lieu, de moyens de recherche humains et matériels et, pour certaines d’entre elles, d’unités de recherche comprenant des chercheurs issus de l’Université et du CNRS [2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définition extraite du site du réseau des MSH
  2. Voir sa carte sur le site du réseau des MSH