Maison des Lobkowicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armes de Lobkowicz

La Maison des Lobkowicz (autrefois écrit Lobkowitz ou Lobkovic) est la plus ancienne famille princière de Bohême et l'une des plus illustres du Saint-Empire. Elle remonte au XIVe siècle, princes dès 1623.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier prince de Lobkowicz est Zdeněk Adalbert Lobkowicz (1568-1628), chef du Parti catholique durant la guerre qui oppose alors protestants et catholiques tchèques. Après la victoire des catholiques à la bataille de la Montagne Blanche (8 novembre 1620), Ferdinand II l'élève, le 17 octobre 1623, au rang de prince du Saint-Empire.

Sa femme Polyxena de Pernstein, est connue pour avoir fait don à l'église des Carmélites de Prague, d’une célèbre statuette de cire, l’Enfant Jésus de Prague aux propriétés miraculeuses.

Wenzel Eusebius von Lobkowicz (de) (attribué à Anselm van Hulle (1601–1674), Lobkowicz Palace, Prague.
Armes de Lobkowicz d'après un cahier d'armoiries des quatorze premiers évêques de Namur, vers 1775

Leur fils, Wenseslas-Eusèbe (en allemand : « Wenzel Eusebius von Lobkowicz (de) ») (1609-1677), est Feldmarschall et premier ministre du Saint-Empire avant de tomber en disgrâce.

Le prince Joseph Franz von Lobkowitz (1772 - 1816), premier duc de Raudnitz (Roudnice nad Labem (en allemand : Raudnitz an der Elbe)) est un grand amateur de musique, l'un des trois mécènes de Ludwig van Beethoven. C'est à qui ce dernier dédia ses troisième, cinquième et sixième symphonies, ainsi que le triple concerto.

L'époque contemporaine est marquée pour les Lobkowicz par une farouche opposition au nazisme d'abord et au communisme ensuite.

Branches[modifier | modifier le code]

Il y a aujourd'hui cinq branches de la maison Lobkowicz :

  • les Lobkowicz de Křimice (Plzeň)
  • les Lobkowicz de Roudnice
  • les Lobkowicz de Dolni Beřkovice (près de Mělník)
  • les Lobkowicz de Mělník
  • les Lobkowicz, branche belge

Les Lobkowicz les plus en vue sont :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]