Maison de Savoie-Aoste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason des ducs d'Aoste

Les Savoie-Aoste (en italien : Savoia-Aosta) forment une branche cadette de la Maison de Savoie détachée, en 1845, du rameau principal des Savoie-Carignan.

Origines et histoire[modifier | modifier le code]

Il faut attendre le début du XIVe siècle pour qu'un membre de la maison de Savoie s'attribue un titre qui se réfère expressément au contrôle territoriale de la Vallée d'Aoste. Le premier prince savoyard à s'intituler « duc d'Aoste » est le comte de Savoie Édouard le Libéral dans un acte du 15 novembre 1326. Ce titre fut porté par ses successeurs comtes puis ducs de Savoie jusqu'à l'accession au trône de Sardaigne en 1720. Le titre est rétabli le 12 juillet 1845 par le roi Charles-Albert de Sardaigne en faveur de son petit-fils Amédée, second fils de Victor Emmanuel lui-même titré, « duc de Savoie ».

Fondée par le prince Amédée de Savoie, cette branche a donné deux souverains à des pays du Sud de l'Europe : l'Espagne avec Amédée Ier entre 1870 et 1873 et la Croatie avec Tomislav II (Aymon Ier) entre 1941 et 1943. Depuis 2006, l'actuel chef des Savoie-Aoste revendique par ailleurs le statut d'héritier du trône d'Italie.

Famille des ducs d'Aoste[modifier | modifier le code]

Amédée Ier de Savoie-Aoste

Le premier des Savoie-Aoste fut Amédée, second fils du roi Victor-Emmanuel II d'Italie. Le 30 mai 1867, il épousa, en premières noces, à Turin, María Victoria del Pozzo, dernière héritière d'une ancienne famille noble piémontaise. Ils eurent trois fils :

Resté veuf en 1876, Amédée Ier se remaria en 1888 à sa nièce la princesse Lætitia Napoléon, fille de sa sœur Marie-Clotilde, avec qui il eut un autre fils :

À l'exception de son premier fils, tous les enfants du duc d'Aoste moururent célibataires et sans héritier.

Emmanuel-Philibert de Savoie-Aoste

Emmanuel-Philibert (1869-1931), duc d'Aoste depuis 1890, épousa Hélène d'Orléans à Kingston upon Thames, près de Londres, le 25 juin 1895. De ce mariage naquirent :

Amédée II de Savoie-Aoste

Amédée eut deux filles avec la princesse Anne d'Orléans, mais aucun héritier mâle, donc le titre de duc d'Aoste passa à son frère cadet, Aymon.

Aymon Ier de Savoie-Aoste

Aymon épousa la princesse Irène de Grèce, fille du roi Constantin Ier, le 1er juillet 1939 à Florence, dans l'église de Santa Maria del Fiore. De ce mariage naquit un fils, Amédée, né à Florence le 27 septembre 1943 et duc d'Aoste à partir de 1948.

Amédée III de Savoie-Aoste

Amédée, cinquième duc d'Aoste, épousa en premières noces, le 22 juillet 1963, à Sintra, au Portugal, la princesse Claude d'Orléans, née en 1943, fille d'Henri d'Orléans, « comte de Paris » et prétendant orléaniste au trône de France. En secondes noces, il épousa la dame sicilienne Silvia Paternò des marquis de Regiovanni, comtes de Prades.

Du premier mariage, naquirent :

Liste des ducs d'Aoste[modifier | modifier le code]

Image Nom Notes Épouse
Amadeo I of Spain.png Amédée Ier (1845-1890) 1er duc d'Aoste (1845-1890) et roi d'Espagne, second fils du roi d'Italie Victor-Emmanuel II, il fut roi d'Espagne pendant deux ans avec le nom d'Amédée Ier. Princesse Marie-Victoire dal Pozzo
Emanuel Filiberto d'Aosta.jpg Emmanuel-Philibert (1869-1931) 2e duc d'Aoste (1890-1931), prince des Asturies (1870-1873) et Infant d'Espagne. Fils du précédent duc Amédée. Hélène d'Orléans
Amadeo Aosta3rd 01.jpg Amédée II (1898-1942) 3e duc d'Aoste (1931-1942) et vice-roi d'Éthiopie (1937-1941). Fils du duc Emmanuel-Philibert. Anne d'Orléans
Scanner aimone second version.jpg Aymon Ier (1900-1948) Duc de Spolète puis 4e duc d'Aoste (1942-1948) et roi de Croatie sous le nom de Tomislav II (1941-1943). Fils du second duc d'Aoste, il reçut le titre à la mort du frère aîné Amédée. Irène de Grèce
Amédée III (1943) 5e duc d'Aoste (depuis 1948) et prétendant au trône italien (depuis 2006). Certains monarchistes croates le reconnaissent également comme le roi « Zvonimir II de Croatie ». Fils du duc précédent. Claude d'Orléans (mariage dissous par la Rote romaine) ; Silvia Paternò di Spedalotto.

Héritier du titre[modifier | modifier le code]

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
Victor-Emmanuel II de Savoie, Ier Roi d'Italie
 
 
 
Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1) María Victoria del Pozzo
 
 
 
Amédée Ier duc d'Aoste (1845-1890)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2) Lætitia Bonaparte
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Emmanuel-Philibert IIème duc d'Aoste (1869-1931)
 
Hélène d'Orléans
 
 
 
Victor-Emmanuel, comte de Turin
 
 
 
 
Louis-Amédée, duc des Abruzzes
 
 
 
Humbert, comte de Salemi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amédée II, IIIème duc d'Aoste (1898-1942)
 
 
 
 
Anne d'Orléans
 
 
 
 
 
 
Aymon, IVème duc d'Aoste (1900-1948)
 
 
 
 
Irène de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marguerite
 
Robert de Habsbourg-Lorraine
 
 
Marie-Christine
 
Casimir de Bourbon-Deux-Siciles
 
1) Claude d'Orléans
 
 
 
Amédée III, duc d'Aoste (1943)
 
2) Silvia Paternò de Regiovanni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Astrid de Belgique
 
Lorenz d'Autriche-Este
 
Gibert Arrivabene Valenti Gonzaga
 
Blanche
 
Olga de Grèce
 
Aimone di Savoia-Aosta (1967)
 
1)Alexandre Ruffo de Calabre
 
Mafalda
 
2)François Lombard de San Chirico
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Humbert de Savoie-Aoste (2009)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amédée de Savoie-Aoste (2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) & (fr) Ouvrage collectif: Publication du Conseil Régional de la Vallée d'Aoste: Les Institutions du Millénaire , Musumeci éditeur, Quart (Aoste) (2001) (ISBN 8870326195).