Maison de Châtillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châtillon.
Maison de Châtillon
Image illustrative de l'article Maison de Châtillon
Armes
Blasonnement De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or.
Période XIe-
Pays ou province d’origine Champagne

La Maison de Châtillon est une illustre famille dont l'origine remonte au XIe siècle, et dont le nom est pris en 1762 par la famille de Wolbock à la suite d'une alliance avec une demoiselle d'Harzillemont, qui est dite descendre de l'ancienne maison de Châtillon.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle tirait son nom d'un comté champenois dont Châtillon-sur-Marne était le chef-lieu, et forma les branches de Saint-Pol, Blois, Penthièvre, Chartres; etc. Elle possédait de vastes domaines et était alliée à plusieurs maisons souveraines. Son premier membre fut Gui de Châtillon qui vivait en 1076[1]

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or
Commentaires : Cimier : Un cygne, issant d'une couronne d'or
Blason Blasonnement :
De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or
Commentaires : Blason d'Hugues de Châtillon, Seigneur de Dampierre
De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or chargé de deux léopards de sable affrontés. Cimier : Un plumail de coq issant d'une cuve vairée d'argent et de sable.
Blason Blasonnement :
De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or, chargé à dextre d'un lion léopardé de sable
Commentaires : Blason de Jean de Châtillon, Comte de Porcien
Blason Blasonnement :
Ecartelé : I et IV, de gueules, à trois pals de vair, au chef d'or (Châtillon) à un lion léopardé de sable, au franc-quartier ; II et III, de Lorraine
Commentaires : Blason de Gaucher de Châtillon, Seigneur de Fère-en-Tardenois
Blason Blasonnement :
De gueules, à trois pals de vair, au chef d'or, chargé d'une merlette de sable, au franc-quartier
Commentaires : Blason d'Hugues de Châtillon, comte de Porcien

Titres[modifier | modifier le code]

  • Comte de Châtillon
  • Comte de Blois[2]
  • Comte de Saint-Pol
  • Comte de Tonnerre
  • Comte de Nevers
  • Prince de Porcien

Membres[modifier | modifier le code]

Autre famille de Châtillon[modifier | modifier le code]

Cette Maison ne doit pas être confondue avec celle de Châtillon-sur-Loing, qui a produit aussi plusieurs hommes célèbres, entre autres les trois frères Coligny : Gaspard de Châtillon, François d'Andelot et Odet de Coligny, cardinal de Châtillon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après un titre de l'Abbaye de Saint-Jean des Vignes de Soissons
  2. Par le mariage de Marie d'Avesnes, fille de Marguerite, comtesse de Blois, et de Gautier d'Avesnes, avec Hugues de Châtillon. Le comté fut vendu en 1391 par Gui II de Châtillon à Louis, duc d'Orléans.
  3. Alice Saunier-Seité, Les Courtenay, Éditions France-Empire, 1998. ISBN 2-7048-0845-7, p. 92

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Le grand dictionaire historique, Louis Moréri, Tome II, 1707