Maison d'York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La rose blanche, emblème de la maison d'York.

La maison d'York est une branche cadette de la dynastie Plantagenêt qui a combattu la maison de Lancastre lors de la guerre des Deux-Roses. Son emblème est la rose blanche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette maison est issue d'Edmond de Langley, le quatrième fils du roi Édouard III d'Angleterre, titré duc d'York en 1385. Pendant la minorité de son neveu Richard II, Edmond de Langley partage la régence avec son frère aîné, le duc de Lancastre Jean de Gand. En 1399, il accepte la montée du fils de Jean de Gand, Henri de Bolingbroke, sur le trône après l'éviction de Richard II, malgré les droits de Roger Mortimer, petit-fils du second fils d'Édouard III.

Ces dispositions favorables aux Lancastre changent avec le mariage de Richard de Conisburgh, comte de Cambridge et fils cadet d'Edmond de Langley, avec Anne, la fille de Roger Mortimer. Richard complote contre le roi Henri V, mais est exécuté en 1415. Son fils Richard hérite du duché d'York à la mort de son oncle Édouard de Norwich, tué à Azincourt. Profitant de la démence d'Henri VI, il se fait attribuer la régence, mais la reine Marguerite s'oppose à lui ; il est vaincu et tué à la bataille de Wakefield, à l'âge de 49 ans. Son fils Édouard reprend la lutte, et monte sur le trône en 1461.

La maison d'York règne alors sur l'Angleterre de 1461 à 1485, à l'exception de quelques mois en 1470-1471 durant lesquels Henri VI est restauré. Trois rois de cette famille se succèdent : Édouard IV (1461-1471 et 1471-1483), Édouard V (1483) et Richard III (1483-1485). Des dissensions émergent au sein de la famille, d'abord à cause des complots de George, duc de Clarence, exécuté en 1478, puis avec l'usurpation de Richard III au détriment de ses neveux. Finalement, Henri Tudor, apparenté à la maison de Lancastre, vainc Richard III à Bosworth.

La maison d'York s'éteint en 1499, après l'exécution d'Édouard, le fils du duc de Clarence.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Armoiries d'Edmond de Langley, duc d'York.
Armoiries d'Édouard de Norwich, duc d'York, et de ses successeurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roi d'Angleterre Édouard III
roi d'Angleterre
(1312-1377)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édouard de Woodstock
prince de Galles
(1330-1376)
 
Lionel d'Anvers
duc de Clarence
(1338-1368)
 
Duc de Lancastre Jean de Gand
duc de Lancastre
(1340-1402)
 
 
 
Duc d'York Edmond de Langley
duc d'York
(1341-1399)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roi d'Angleterre Richard II
roi d'Angleterre
(1367-1400)
 
Philippa
(1355-1382)
ép. Edmond Mortimer
 
Lancastre
Maison de
Lancastre
 
Duc d'York Édouard de Norwich
duc d'York
(1373-1415)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roger Mortimer
comte des Marches
(1374-1398)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Edmond Mortimer
comte des Marches
(1391-1425)
 
 
 
Anne Mortimer
(1390-1411)
 
 
 
Richard de Conisburgh
comte de Cambridge
(1376-1415)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Duc d'York Richard
duc d'York
(1411-1460)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roi d'Angleterre Édouard IV
roi d'Angleterre
(1442-1483)
 
Edmond
comte de Rutland
(1443-1460)
 
Georges
duc de Clarence
(1449-1478)
 
Roi d'Angleterre Richard III
roi d'Angleterre
(1452-1485)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Élisabeth
(1465-1503)
ép. Henri VII Tudor
 
Roi d'Angleterre Édouard V
roi d'Angleterre
(1470-1483?)
 
Duc d'York Richard de Shrewsbury
duc d'York
(1473-1483?)
 
Édouard
comte de Warwick
(1475-1499)
 
Édouard de Middleham
prince de Galles
(1473-1484)
 

Voir aussi[modifier | modifier le code]