Maison blanche (Moscou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maison Blanche (homonymie).
Maison Blanche
Boris Yeltsin 19 August 1991-1.jpg

Boris Eltsine, devant la Maison blanche de Moscou, en août 1991, durant les troubles politiques.

Présentation
Architecte
Construction
Destination initiale
Destination actuelle
Lieu de travail du gouvernement russe, exceptionnellement résidence du chef du gouvernement
Géographie
Pays
Région
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Moscou
voir sur la carte de Moscou
Red pog.svg

La Maison blanche (en russe : Белый дом) est le bâtiment qui abrite le gouvernement russe[1].

Situé au centre de la capitale Moscou, à l'extrémité ouest de la nouvelle rue Arbat, on y trouve les documents officiels gouvernementaux. Lors des sessions de travail, les ministres s'y réunissent sous la présidence du chef du gouvernement. Depuis mai 2012, Dmitri Medvedev en est l'hôte officiel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le batiment de nuit en 2013.

Conçu par les architectes Dmitri Tchetchouline et Pavel Chteller, il mesure 119 m de haut[1], sa construction a débuté en 1965 pour prendre fin en 1980 ou 1981.

Le bâtiment a hébergé le Congrès des Soviets et le Soviet suprême, puis le Congrès des députés du peuple de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR) jusqu’à la crise constitutionnelle de 1993.

Lors de ces événements, un siège a été tenu et le bâtiment a été endommagé par des tirs d'artillerie, causant un important incendie.

La Maison blanche de Moscou est l'un des plus grands palais moscovites, mais il s'agit aussi de l'un des lieux les plus fermés et les plus gardés de la capitale. Le chef du gouvernement, en plus d'y travailler, peut y résider de façon provisoire, bénéficiant à cette occasion d'un appartement aménagé pour des situations exceptionnelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Immeuble du Gouvernement Russe », sur Structurae (consulté le 20 août 2014).

Sur les autres projets Wikimedia :