Maison Reuss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reuss (homonymie).
Armoiries des seigneurs de Plauen.
Les possessions des baillis de Weida, Gera et Plauen, ancêtres des princes Reuss en 1350

La maison Reuss est une maison princière allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier membre connu des Reuss est Erkenbert I, qui reçoit le bailliage de Weida des mains d'Henri V en 1122.

C'est en son honneur que la famille princière Reuss prit l'étrange coutume de prénommer tous ses enfants mâles Henri (Heinrich en allemand). Un système compliqué de numérotation fut développé sous plusieurs formes évoluant au fil des siècles. D'abord chronologique toute branches confondues puis chronologique par branche  : la branche aînée suivait une séquence de 1 à 100 puis, revenait à 1, la dernière séquence commençant en 1693 (Henri Ier, 1693-1714), pour s'achever avec Henri XXIV (1878-1927).

La branche cadette, à laquelle appartenait le mari de Feodora donnait le numéro 1 au premier Henri à être né dans le siècle et suivait la séquence jusqu'au siècle suivant pour recommencer à 1.

Tout au long de son histoire, la principauté de Reuss se morcelle en une demi-douzaine de fiefs, pour être ramenée à trois entités au XIXe siècle ; Reuss zu Greiz, Reuss zu Kostriz et Reuss zu Gera, qui sont intégrées à la Confédération de l'Allemagne du Nord puis à l'Empire allemand comme États fédérés, malgré l'opposition de Henri XXII Reuss zu Greiz, adversaire résolu de la Prusse.

En 1913, Henri XXVII Reuss zu Gera (1856-1928), profitant de la folie de Henri XXIV Reuss zu Greiz, unit les deux principautés. Comme pour tous les souverains allemands, son trône ne résiste pas à l'agitation qui marque la fin de la Première Guerre mondiale et il abdique le 11 novembre 1918, de même que Henri XXXIX Reuss zu Kostriz (1891-1946). L'État populaire de Reuss, formé le 17 avril 1919, est uni à d'autres petits États voisins pour constituer le Land de Thuringe l'année d'après.

La branche aînée est éteinte depuis 1927. Depuis 1930, il n'existe plus de distinction entre les branches Ae.L. (Aeltere Linie) ou J.L. (Jungere Linie) : cette formulation permettait depuis 1668 de les différencier.

L'actuel chef de famille est le prince Henri XIV Reuss zu Köstritz, né en 1955, fils du prince Henri IV (1919-2012) et de Marie Louise, princesse de Salm-Horstmar. Il a épousé la baronne Johanna Raitz von Frentz, d'où trois enfants dont l'aîné est le prince héritier Henri XXIX, né en 1997.

Héraldique[modifier | modifier le code]

  • Reuss (grandes armes) : écartelé ; au 1 et 4, de Reuss ; au 2 et 3, de Kranichfeld.
  • Reuss (Vogtland) : de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules.
  • Kranichfeld : d'argent, à la grue d'or.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Huberty, Alain Giraud, F. et B. Magdelaine, l’Allemagne dynastique (AD), tome I (Hesse-Reuss-Saxe), MCMLXXVI (1976), 589 pages, 28 cm (ISBN 2-901138-01-2), « La maison Reuss », pages 261-375

Voir aussi[modifier | modifier le code]