Maison "la Fleur"

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison "la Fleur"
Image illustrative de l'article Maison "la Fleur"
Présentation
Architecte Joseph Charon (1908)
Luc Schuiten (1990)
Date de construction 1908 ; 1990
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1989, no 52011-CLT-0044-01)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Localité Drapeau de la Ville de Charleroi Charleroi
Localisation
Coordonnées 50° 24′ 55″ N 4° 26′ 45″ E / 50.415341, 4.44577550° 24′ 55″ Nord 4° 26′ 45″ Est / 50.415341, 4.445775  

Géolocalisation sur la carte : Charleroi

(Voir situation sur carte : Charleroi)
Maison "la Fleur"

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Maison "la Fleur"

Maison « la Fleur », est une habitation de style Sécession viennoise de la ville de Charleroi, en Belgique.

Construite en 1908 par Joseph Charon, rénovée dans les années 1990 par Paul Warin et Luc Schuiten qui lui ajoute un second corps en retrait conçu dans le même esprit.

Cette maison ressemble beaucoup à la Maison Lapaille construite deux années auparavant à Liège par Victor Rogister.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine monumental de la Belgique, vol. 20 : Wallonie, Hainaut, Arrondissement de Charleroi, Liège, Pierre Mardaga, éditeur,‎ 1994, 602 p. (ISBN 2-87009-588-0), p. 99
  • Thierry Vanhecke, « Rénover une maison classée », Tu bâtis, je rénove, Bruxelles, 10e série, no 56,‎ 22 avril 1991, p. 8-19
  • Marie Wautelet, « L'architecture Art nouveau à Charleroi, ses auteurs et ses spécificités. », Documents et rapports de la Société royale d'archéologie, d'histoire et de paléontologie de Charleroi, Charleroi, t. LXIII,‎ 2006, p. 115-188