Mainz-Mombach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mombach
Mainz-Mombach
Blason de Mombach
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Mayence (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
un de 15 quartiers de Mayence
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Ortsvorsteherin Eleonore Lossen-Geißler SPD
Partis au pouvoir SPD
Code postal 55120
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 62 000
Indicatif téléphonique 6131
Immatriculation MZ
Démographie
Population 13 090 hab. (2010)
Densité 2 071 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 01′ 10″ N 8° 13′ 40″ E / 50.019444, 8.227778 ()50° 01′ 10″ Nord 8° 13′ 40″ Est / 50.019444, 8.227778 ()  
Altitude Min. 85 m – Max. 110 m
Superficie 632 ha = 6,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Mombach

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Mombach
Liens
Site web www.mombach.de

Mainz-Mombach est un quartier de la ville de Mayence, capitale du Land de Rhénanie-Palatinat.

Climat[modifier | modifier le code]

La température annuelle moyenne du quartier est de 11,5 degrés Celsius. La pluviométrie annuelle est mois de 500 litres par mètre carré. La durée annuelle moyenne d'ensoleillement est de 1665 heures. Ce quartier connaît rarement de violents orages notamment durant la période automnale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Mombach, avec environ 13 000 habitants est située au nord-ouest de la ville, sur la rive occidentale du Rhin et fait face à Wiesbaden (la capitale de Land de Hesse). Sa position géographique est de 50° 01' 10 latitude nord et de 08° 13' 40 longitude est. L'altitude du centre quartier (place:Lindenplatz) est de 95 mètres. Le point le plus élevé se trouve à 110 mètres d'altitude, il est dit le Rif, parce qu'après la guerre des spahis algériens y ont été postés. Le point le moins élevé du quartier se trouve à 85 mètres, il s'agit du port de l'industrie.


Schierstein Biebrich Mainz-Amöneburg
Budenheim Windrosse.PNG Nouvelle Ville de Mayence
Finthen Gonsenheim Hartenberg-Münchfeld

Images du quartier[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Mombach était à l'origine une bourgade de pêcheurs, d'agriculteurs, de flotteurs et de bateliers. Quelques coquilles fossiles des environs de Mayence (Mombach) et des poissons entiers du terrain tertiaire sont trouvés et recueillis au Muséum national d'histoire naturelle de Paris[1]. En 2006, Mombach a célébré son sept-cent-ciquantième anniversaire.

Article détaillé : Histoire de Mayence.

Mombach et la France[modifier | modifier le code]

Jeanbon Baron de St. André - early 19th century.png

En 1792, Adam Philippe de Custine est à la tête du conseil de la ville. Avec l'occupation renouvelée des secteurs cisrhénans de l'Électorat de Mayence par les forces de la révolution, Mombach n'est plus administrée par l'église Saint-Pierre et cesse d'être un territoire ecclésiastique. Le 12 novembre 1794 les généraux Michaud et Desaix occupa une hauteur à Mombach. Les opérations de l'armée de Clerfayt, figure la prise des lignes de Mayence le 29 octobre 1795, au point du jour. Clerfayt devait éveiller l'attention de l'ennemi sur son aile gauche par une fausse attaque sur Mombach et Gonsenheim. À partir de 1801, le préfet André Jeanbon Saint André réside à Mayence. Il fait bâtir les anciennes barrières de la place, ainsi que différentes maisonnettes. Après le Traité de Campo Formio en 1797 Mombach fut partie de Canton de Ober-Ingelheim dans le arrondissement de Mayence de la département de Mont-Tonnerre.

« Avec le secours de ces forts, les marais de Mombach contribueraient réellement à la défense de la place. - Le revêtement des fronts de Mombach est une bonne opération ; mais ils sont tellement dominés par les coteaux et le fort Hauptstein.» Napoléon Ier au maréchal Berthier Mayence, 5 vendémiaire an XIII (27 septembre 1804)[2]

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

CDC greenbean.jpg

Mombach est un ancien village d'agriculteurs d'une certaine importance. Son marché aux légumes et aux fruits existe encore aujourd'hui, et l'on y vend notamment des produits locaux appréciés, comme:

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Ineos
  • C’est en 1950 que débuta la préparation du cyanure de chlore à

Mombach, par le DEGUSSA, aujourd'hui INEOS Paraform. Il y a maintenant de grosses unités de fabrication de ce composé de base à Anvers comme à Mobile (E.-U.). Il sert à faire des désherbants, des azurants optiques pour les textiles et le papier ainsi que des colorants réactifs.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Mombach est située à la EuroVéloroute EV15 (Véloroute Rhin de la source du Rhin à Rotterdam).

Les Grands Sables de Mayence[modifier | modifier le code]

Orcanette des sables (Onosma arenaria ssp. arenaria)

Les Grands Sables de Mayence sont une petite réserve naturelle à Mombach, qui est importante d'un point de vue géo-écologique et botanique au niveau suprarégional.

Les alentours de Mayence appartiennent aux régions les plus chaudes de l'Europe centrale et l'on rencontre donc beaucoup de plantes et d'animaux rares dans cette réserve naturelle. Quelques plantes comme l'Onosma arenaria (orcanette des sables) et l'Epipactis atrorubens (épipactis pourpre noirâtre) sont menacées de disparition en Allemagne et l'on y trouve de rares exemplaires ici.

Architecture[modifier | modifier le code]

Église Sacré-Cœur
  • Château d'eau historique (1904)
  • Maison Kleiststraße 30
  • Église du Sacré-Cœur (cath., 1911) de Ludwig Becker (memorial pour Wilhelm Emmanuel Freiherr von Ketteler, l' Évêque Social.
  • Église St. Nikolaus (Saint-Nicolas) (cath., 1955)
  • Église Friedenskirche (de la Paix) (1911)
  • Ancienne maison de prière évangélique de 1891, à côté de l'hospice Gastell
  • Maison d'école avec logement pour le corps enseignant de 1869 (aujourd'hui maternelle)
  • Ancienne maison d'école Jahnschule (1894)
  • Maison d'école Pestalozzischule (1912), avec ancien bain public
Balcon pour l’empereur à la fabrique des frères Gastell
  • Ancien hospice des frères Gastell, devenu ensuite hôpital Saint-Roch, aujourd'hui centre de la Caritas
  • Musée du quartier, à l'intérieur d'une ancienne pompe
  • Maison Hänlein
  • Eiskeller (cave à glacière, à l'angle de la Weiher et de la Scharnhorststraße
  • Mairie de Mombach (1875)
  • Monument de culture d'industrie Waggonfabrik avec le Phönixhalle
  • Chapelle avec croix de chemin (1814)
  • Maisons en style Heimatstil des années 1920, document de histoire social de Mayence

Parc[modifier | modifier le code]

À la place à laquelle l'archevêque Emmerich Joseph von Breidbach zu Bürresheim possédait un bosquet avec une source au XVIIIe siècle, se trouve aujourd'hui le Parc De La Roche. Encore aujourd'hui, la rue Emrichruhstraße qui s'y termine rappelle le souvenir du prince-évêque électeur.

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Phönix-Halle

Mombach possède un musée de quartier. Dans la Phönixhalle on donne de nombreux concerts, des pièces de théâtre, des comédies musicales et des spectacles de cabaret. La vie culturelle de Mombach est marquée par toute une série de festivités :

  • Le «Schissmelledienstagszug», défilé le jour du mardi gras
  • La Fête à la fontaine de Madame Bohnebeitel
  • La Kermesse (fête de la rive du Rhin). D’agréables stands de vins et de bière de la région vous inviteront à flâner au bord de la rive du Rhin de Mombach dans une atmosphère romantique et joyeuse.
  • La Fête de la Vraie Croix est un pèlerinage du diocèse de Mayence, et l'on y déguste des gâteaux au quetsche
  • La Fête d'action de grâce pour les moissons et les récoltes
  • Le Marché de Noël

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recherches sur les poissons fossiles imprimerie de Petitpierre Neuchâtel (Suisse), 1855—1845
  2. Correspondence militaire de Napoléon Ier; Archives de l’Empire

Liens externes[modifier | modifier le code]