Mailley-et-Chazelot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mailley-et-Chazelot
Une maison à tour
Une maison à tour
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin
Intercommunalité Communauté de communes des Combes
Maire
Mandat
Bertrand Rezard
2014-2020
Code postal 70000
Code commune 70324
Démographie
Population
municipale
618 hab. (2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 13″ N 6° 03′ 09″ E / 47.5369444444, 6.0525 ()47° 32′ 13″ Nord 6° 03′ 09″ Est / 47.5369444444, 6.0525 ()  
Altitude Min. 249 m – Max. 463 m
Superficie 25,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Mailley-et-Chazelot

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Mailley-et-Chazelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mailley-et-Chazelot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mailley-et-Chazelot

Mailley-et-Chazelot est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Franche-Comté.

Cette commune avait la particularité d'être depuis 1995 celle où les écoliers entament leur année scolaire 15 jours avant tous les autres enfants ce que la suppression de la classe du samedi matin a fait disparaître.

Mailley et un village de la campagne et qui beaucoup de la population pratique l'agriculture

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Mailley-et-Chazelot
Rosey
Neuvelle-lès-la-Charité
Baignes Velleguindry-et-Levrecey
Grandvelle-et-le-Perrenot Mailley-et-Chazelot Le Magnoray
Maizières, Fondremand Hyet Pennesières

Histoire[modifier | modifier le code]

Mailley était le domaine des abbés de Luxeuil au XIe siècle et a donné son nom à une famille noble qui s'est éteinte vers 1414 avec Estienne de Mailley.

Chazelot a été réuni à Mailley en 1806. Mailley-Chazelot a compté jusqu'à 1 005 habitants en 1841, avant de voir sa population décroître peu à peu.

L'église a été reconstruite en 1770 ; la mairie-école date de 1838[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
juin 1995 mars 2008 René Bret   Professeur à la retraite
mars 2008   Bernard Tonnot[2]   Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune de Mailley-et-Chazelot comptait 618 habitants. À partir du XXIe siècle siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
779 737 723 823 1 003 986 1 005 1 023 1 059
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
966 961 963 841 795 720 712 681 596
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
516 541 552 492 436 397 376 378 364
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
369 359 389 428 505 561 571 618 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Circuit de la croix de la Roche au départ de la mairie. Découvrez un milieu naturel fragile, les pelouses sèches, et observez deux points de vue vers le Val de Saône et les Alpes.
  • Meublé de tourisme Clévacances classé 3 clés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Route des Communes : Haute-Saône, Spécial Sentiers n° 3, éd. 2003/2004, C'Prim Éditions (ISBN 2-915193-02-9)
  2. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :