Maiduguri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maiduguri
Image illustrative de l'article Maiduguri
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
État Borno
Démographie
Population 1 112 511 hab. (2005)
Géographie
Coordonnées 11° 50′ N 13° 09′ E / 11.833333333333, 13.1511° 50′ Nord 13° 09′ Est / 11.833333333333, 13.15  
Altitude 320 m

Géolocalisation sur la carte : Nigeria

Voir la carte administrative du Nigeria
City locator 14.svg
Maiduguri

Géolocalisation sur la carte : Nigeria

Voir la carte topographique du Nigeria
City locator 14.svg
Maiduguri

Maiduguri est la capitale et principale ville de l'État de Borno, dans le Nord-Est du Nigeria. Le mouvement islamiste Boko Haram y est fondé en 2002 par Mohamed Yusuf.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Maiduguri est la capitale d'État nigérian la plus éloignée de la capitale, Lagos, distante de plus de 1 500 km au sud-est. La ville se situe à 100 km de la frontière camerounaise (à l'est), à 200 km de la frontière nigérienne (au nord), et à 250 km de la capitale tchadienne Ndjamena (à l'est).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée au début du XXe siècle par les Anglais pour y installer une garnison à proximité du Cameroun et du Tchad.

C'est dans cette ville que le groupe terroriste Boko Haram est fondé en 2002 par Mohamed Yusuf.

Le 19 février 2006, des manifestations contre les caricatures de Mahomet dans le Nord du Nigeria se sont transformées en violences contre les chrétiens qui ont fait 15 morts. Le bilan matériel est lourd : plusieurs églises et boutiques tenues par des chrétiens ont été vandalisées ou incendiées[1].

Attentats[modifier | modifier le code]

Le  : un double attentat fait au moins 35 morts dans le quartier de Gomari, sur la route reliant Maiduguri à Damaturu[2].

Le 25 novembre 2014, deux femmes mènent un double attentat-suicide qui fait au moins 45 morts[3].

Le 10 janvier 2015, une bombe fixée sur une fillette explose et fait au moins 19 morts dans un marché de la ville[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les protestations contre les caricatures dégénèrent en violences interconfessionnelles au Nigeria » dans Le Monde web 19 février 2006.
  2. Un double attentat dans le Nord-Est du Nigeria fait au moins 35 morts
  3. « Nigeria: au moins 45 morts dans un double attentat-suicide à Maiduguri », sur La Dépêche,‎
  4. « Une bombe fixée sur une fillette explose au Nigéria », sur Libération,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :