Mahmoud al-Zahar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mahmoud al-Zahar (né en 1945), est un homme politique palestinien.

Ministre des affaires étrangères du 29 mars 2006 au 17 mars 2007. Membre du Hamas et un des dirigeants de cette organisation à Gaza. Né à Gaza d'un père palestinien et d'une mère égyptienne, Mahmoud Zahar a étudié la médecine au Caire. Revenu au milieu des années 1970 dans les territoires palestiniens, il a enseigné la médecine à l'université islamique de Gaza. En 1992, il est exilé par Israël au Liban-Sud pendant un an. Ensuite, l'autorité palestinienne l'emprisonne à plusieurs reprises. Mahmoud Zahar a accédé à la direction du Hamas après l'emprisonnement en Israël en 1989 du chef spirituel du mouvement, cheikh Ahmed Yassine, assassiné en 2004 dans un opération ciblée de l'armée israélienne. Il devient alors le premier porte-parole du Hamas. Mahmoud Zahar a lui aussi fait l'objet d'une tentative d'assassinat par Israël en octobre 2003 dans un raid aérien contre sa maison. Il a échappé à cette opération avec quelques blessures mais son fils, Khaled, a été tué. Il a récemment affirmé que le Hamas ne reconnaîtrait pas Israël mais pouvait conclure une trêve de longue durée avec l'État hébreu.

Le mardi 15 janvier 2008, un autre de ses fils, Hussam al-Zahar, est tué dans un raid israélien à Gaza, 18 autres palestiniens sont également tués au cours de ce raid.

Articles connexes[modifier | modifier le code]