Mahmoud Aslan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mahmoud Aslan, né le 14 mai 1902 à Tunis[1] et décédé à une date inconnue, est un écrivain tunisien francophone.

Il naît dans une famille de commerçants d'origine turque par son père et égyptienne par sa mère[1]. Grandissant à Souk El Arba où il fréquente l'école franco-arabe, il part pour Tunis en 1917 afin d'y étudier au Lycée Carnot[1]. Il effectue ensuite plusieurs séjours à Paris, y travaillant comme employé de commerce et épousant finalement une Parisienne[1].

Revenu à Tunis en 1927, il entre au ministère de la Justice où il fait carrière durant trente ans[1]. Durant cette période, il se lance dans le journalisme ; il dirige ainsi deux journaux mensuels, Tunis littéraire et artistique et Le Petit Tunisien, et écrit durant trente ans pour La Presse de Tunisie[1],[2]. Il collabore aussi à L'Action tunisienne jusqu'en 1972[1].

Aslan contribue également à la littérature tunisienne durant la période du protectorat français, notamment en adhérant à la Société des écrivains de l'Afrique du Nord, dont dépend la maison d'éditions La Kahéna qui publient une bonne partie de ses ouvrages[3], et en présidant le Cénacle littéraire tunisien[1].

Ethnographe, cet auteur est finalement naturalisé français, ce qui le prive de l'enterrement rituel des cimetières musulmans[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Scènes de la vie du bled, éd. La Kahéna, Tunis, 1932
  • Entre deux mondes, éd. La Kahéna, 1932
  • Pages africaines, éd. La Kahéna, Tunis, 1933
  • Les Yeux noirs de Leïla, éd. du Cénacle, Tunis, 1940
  • Les Arts et les Lettres en Tunisie. L'Œuvre du Cénacle littéraire tunisien, éd. du Cénacle, Tunis, 1941
  • Études littéraires arabes, éd. du Cénacle, Tunis, 1947
  • Contes du vendredi, éd. Hassan Mzali, Tunis, 1954

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, éd. Karthala, Paris, 1984, pp. 269-270
  2. (fr) Tahar Melligi, « Ridha Kalaï : Oum Kalthoum l'a vu à l'œuvre », La Presse de Tunisie, 1er octobre 2007
  3. a et b (fr) Biographie de Mahmoud Aslan (Organisation internationale de la Francophonie)