Mahikeng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mahikeng
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Nord-Ouest
District District central
Municipalité Mahikeng
Démographie
Population 15 117 hab. (2011)
Densité 615 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 51′ 00″ S 25° 38′ 00″ E / -25.85, 25.633325° 51′ 00″ Sud 25° 38′ 00″ Est / -25.85, 25.6333  
Superficie 2 457 ha = 24,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord-Ouest

Voir sur la carte administrative de la zone Nord-Ouest (Afrique du Sud)
City locator 14.svg
Mahikeng

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Mahikeng

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Mahikeng
Liens
Site web http://www.mafikeng.gov.za/

Mahikeng (anciennement appelée Mafikeng et Mafeking) est une ville d’Afrique du Sud, située dans la Province du nord-ouest, dont elle est la capitale. Elle est également le siège de la municipalité de Mahikeng.

Amalgamée avec Mmabatho en 1994, le nom de Mafikeng a remplacé celui de Mmabatho pour désigner la capitale de la nouvelle province sud-africaine.

Le nom de Mahikeng signifie « endroit au milieu des rochers » en tswana. Mahika est le pluriel de hika qui signifie pierre, et la terminaison -eng signifie "lieu".

Population[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2001, la population de Mahikeng était de 49 300 résidents. En 2007, la population serait de 250 000 habitants dont 70 000 résidant au centre-ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à 1500 m d'altitude sur les rives de la rivière Molopo, à 260 km de Johannesburg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mahikeng prend son essor pendant les années 1880 sous l’impulsion de mercenaires britanniques qui s’y voient octroyer des terres par un chef tswana de la tribu des Barolong.

Le lieu s'appelle alors Mahikeng mais les Britanniques épèlent mal le nom qui devient Mafeking.

Le siège de Mafeking est un épisode célèbre de la deuxième Guerre des Boers. Pendant 217 jours, la petite garnison britannique dirigée par le colonel Robert Baden-Powell, futur fondateur du mouvement scout résista avec succès et au prix de pertes minimes (une soixante de morts, mais des centaines d'indigènes morts de faim), à l’encerclement des soldats boers.

Mafeking fut utilisée comme capitale du protectorat du Bechuanaland de 1894 jusqu'à l’indépendance du territoire sous le nom de Botswana en 1965, et ce bien qu’elle fût située en dehors de ses frontières. Gaborone lui succéda après 1965. Elle fut ensuite désignée comme capitale du bantoustan autonome puis indépendant du Bophuthatswana, un état non reconnu par la communauté internationale. En 1980, alors que Mafeking reprend son nom d'origine de Mafikeng, la commune voisine de Mmabatho, au nord-est de celle-ci, lui succède pour être la capitale du Bophuthatswana.

En 1994, alors que le bantoustan est réintégré dans la république sud-africaine, Mafikeng et Mmabatho sont fusionnées pour former une seule ville et municipalité qui prend rapidement le nom de Mahikeng, reléguant Mmabatho au rang de quartier.

Liens externes[modifier | modifier le code]