Mahamat Nouri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mahamat Allatchi Nouri est un homme politique tchadien né en 1947 à Faya-Largeau. Nouri est d'ethnie Gorane et du clan Anakaza (mourdima).

Agent des postes en 1968, il s'engage en 1969 au Frolinat (Frolinat 1re armée), la rébellion réclamant plus de droit pour les musulmans du nord et du centre du pays face au régime dictatorial des sudistes originaires de l'extrême Sud du pays. Lors d'une des multiples scissions au sein du mouvement, il fonde avec Hissène Habré les Forces armées du Nord (FAN). Après les accords de Khartoum en 1978, il devient ministre de l'Intérieur du gouvernement d'union nationale tchadien (GUNT). En février 1979, la guerre civile redémarre et les FAN doivent fuir la capitale. En juin 1982, Hissène Habré renverse Goukouni Oueddei et Nouri devient ministre des Transports et de l'Aviation civile.

Après la défaite d'Habré et l'arrivée au pouvoir d'Idriss Déby Itno, en décembre 1990, Nouri se rallie au nouveau pouvoir et occupe plusieurs fonctions, notamment préfet du Borkou-Ennedi-Tibesti ainsi que plusieurs postes ministériels entre autres ministre de la Défense et enfin ambassadeur du Tchad en Arabie saoudite. C'est de ce poste qu'il rejoint à nouveau la rébellion au printemps 2006 et fonde l'Union des forces pour la démocratie et le progrès (UFDP). Quelque temps après, il unit son mouvement au CDR et à une aile du FUC pour fonder l'UFDD. Depuis lors Nouri dirige ce mouvement devenu la principale rébellion tchadienne, et collabore aux deux autres principaux mouvements, la CNT (Concorde nationale tchadienne) et le RaFD (ancien Scud).