Magnus Erlendsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domkirka statuer 37.jpg

Magnus Erlendsson Helgi (i.e: le Saint) ensuite « Saint Magnus » (né vers 1075 - tué le 16 avril 1117) fut un comte des Orcades de 1108 à 1117 et un saint catholique.

Origine[modifier | modifier le code]

Magnus est le fils de Erlend Thorfinnsson co Jarl des Orcades de 1065 à 1098.

Jarl des Orcades[modifier | modifier le code]

Après que son cousin Haakon Paulsson ait obtenu le titre de Jarl du roi Sigurd Ier de Norvège en 1105, Magnus qui se trouvait en Écosse vient réclamer l'héritage de son père.

Haakon doit s'incliner et Magnus reçoit à son tour en 1108 le titre de Jarl du roi Eystein Ier de Norvège car Sigurd Ier était alors parti à la Croisade. Pendant plusieurs années les deux cousins demeurent en bon terme et s'associent pour défendre leur patrimoine.

Toutefois Haakon jaloux de la popularité de Magnus et sans doute irrité par son zèle religieux se laisse pousser par ses proches à l'affronter. Cette hostilité est accentuée par l'absence d'un an de Magnus qui s'était rendu à la cour du roi Henri Ier d'Angleterre et par son retour inopiné à la tête de cinq navire alors qu'Haakon est au Caithness.

L'assemblée des notables désireuse de réconcilier les deux Jarls leur propose une rencontre à Egilsay chacun devant se présenter qu'avec deux navires et un nombre limité d'hommes. Haakon se rend sur les lieux avec huit navires et refusant tout compromis fait tuer Magnus le 16 avril 1117[1].

Le culte de Magnus réputé avoir prié au moment de mourir pour l'âme de ses exécuteurs se développe rapidement et lorsque ses reliques seront transférées le 13 décembre 1137 dans la cathédrale bâtie à Kirkwall par son neveu Rognvald Kali Kolsson, Magnus deviendra le saint patron des Orcades[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Renaud La Saga des Orcadiens, Traduite et présentée par Jean Renaud Aubier, 1990 (ISBN 2-7007-1642-6), chapitre LI, notes n° 1 & 2 p. 270.
  2. la Saga des Orcadiens, chapitre LII p. 124 précise toutefois que « Vilhjalmr le « premier » évêque à siéger dans les Orcades pendant 66 ans douta longtemps de la sainteté du jarl Magnus »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of Bristish Kings & Queens Robinson London(ISBN 1841190969) « Magnus (I) later Saint Magnus » p. 452.
  • Jean Renaud Les Vikings et les Celtes, Éditions Ouest-France Université, Rennes, 1992 (ISBN 2-7373-0901-8)
  • Jean Renaud La Saga des Orcadiens, Traduite et présentée par Jean Renaud Aubier, 1990 (ISBN 2-7007-1642-6)
  • (en) Barbara E. Crawford « Magnús Erlendsson, earl of Orkney [St Magnus] (1075/6–1116?) » Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  • (no) Jan Erik Ringstad, « Magnus Erlendsson Den Hellige », Norsk biografisk leksikon,consulté le 12 octobre 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]