Magnetospirillum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Magnetospirillum est un genre de bactéries microaérophiles à Gram négatif de l'ordre des Rhodospirillales pourvues de magnétosomes, des organites leur permettant de s'orienter parallèlement aux lignes du champ magnétique terrestre à l'aide de nanocristaux de magnétite — phénomène de magnétotaxie. On trouve ces bactéries magnétotactiques dans de faibles courants d'eau douce, typiquement à l'interface oxique-anoxique au-dessus des sédiments, à une concentration d'oxygène dissous de l'ordre de 1 à 3 %. Les premières, Magnetospirillum magnetotacticum, ont été découvertes dans un étang par Blakemore en 1975[2].

Les cristaux de magnétite formés par biominéralisation sont chimiquement très purs et de taille homogène à la fois ni trop grande, de sorte qu'ils sont magnétisés avec un seul domaine de Weiss, ni trop petite, de sorte que leur magnétisation demeure stable et n'est pas affectée par des phénomènes de superparamagnétisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence NCBI : Magnetospirillum (en)
  2. (en) Richard P. Blakemore, « Magnetotactic bacteria », Science, vol. 190, no 4212,‎ 24 octobre 1975, p. 377-379 (lire en ligne) DOI:10.1126/science.170679
  • (en) D. Maratea, « Aquaspirillum magnetotacticum sp. nov., a Magnetic Spirillum », International Journal of Systematic Bacteriology, vol. 31, no 4,‎ 1981, p. 452–455 DOI:10.1099/00207713-31-4-452
  • Tadashi Matsunaga, « Magnetite formation by a magnetic bacterium capable of growing aerobically », Appl. Microbiol. Biotechnol., vol. 35,‎ 1991, p. 651–655
  • (en) K. H. Schleifer, « The genus Magnetospirillum gen. nov. description of Magnetospirillum gryphiswaldense sp. nov. and transfer of Aquaspirillum magnetotacticum to Magnetospirillum magnetotacticum comb. nov », Syst. Appl. Microbiol., vol. 14, no 4,‎ 1991, p. 379–385 DOI:10.1016/S0723-2020(11)80313-9
  • (en) J. C. Thrash, S. Ahmadi, T. Torok et J. D Coates, « Magnetospirillum bellicus sp. nov., a Novel Dissimilatory Perchlorate-Reducing Alphaproteobacterium Isolated from a Bioelectrical Reactor », Applied and Environmental Microbiology, vol. 76, no 14,‎ 2010, p. 4730–4737 (PMCID 2901729) DOI:10.1128/AEM.00015-10 PMID : 20495050

Liens taxinomiques :