Magnat des médias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un magnat des médias (ou patron de presse, en anglais media proprietor, media mogul ou media baron) est une personne qui a un grand contrôle sur une ou plusieurs entreprises importantes du secteur des médias. Ce contrôle passe dans beaucoup de cas par le fait d'être directement propriétaire ou actionnaire majoritaire de l'entreprise en question mais le pouvoir du magnat peut aussi résulter d'autres facteurs.

La figure du magnat de la presse est devenue très en vue depuis le XIXe siècle avec le développement de la presse écrite.

Au XXe siècle, la définition de magnat s'est élargie pour inclure le monde radiophonique et télévisuel, tout comme celui de la production cinématographique, de l'édition et plus récemment d'Internet et du multimédia en général. Cette généralisation et l'influence de l'anglais ont popularisé l'expression de magnat des médias contre celle de patron de la presse dont le sens était devenu trop restrictif. La même expression est parfois utilisée par extension pour désigner des animateurs ou des journalistes influents comme Howard Stern ou Oprah Winfrey.

Exemples[modifier | modifier le code]

Dans le monde francophone[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

Hors du monde francophone[modifier | modifier le code]

Personnages fictifs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Alexandre, Les patrons de presse : quinze ans d'histoires secrètes de la presse écrite en France, 1982-1997, Carrière,‎ 1997
  • Jean Stern, Les patrons de la presse nationale. Tous mauvais, La Fabrique éditions,‎ 2012