Magnétiseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caricature représentant un magnétiseur en charlatan.

Un magnétiseur est une personne qui pratique une médecine non conventionnelle[1] et qui affirme utiliser le magnétisme animal afin de soulager les douleurs ou de guérir[2]. En France, contrairement à d'autres pays, le magnétisme n'est pas reconnu par l'Académie de médecine et les médecins n'ont donc pas le droit d'envoyer leurs patients vers un magnétiseur selon l'article 4127-39, du Code de la santé publique. Néanmoins, sur demande du patient auprès de son médecin, le code de déontologie ne peut interdire une prestation d'un magnétiseur hors cadre de l'hôpital ou cabinet médical. Certains médecins vont parfois jusqu'à considérer que le praticien peut servir d'effet placebo et apporte donc dans certaines circonstances un soulagement au malade.

Représentants[modifier | modifier le code]

Le Groupement pour l'organisation de la médecine auxiliaire (GNOMA), créé en 1950, est une association de magnétiseurs qui cherche à faire reconnaître officiellement les pratiques utilisées par les magnétiseurs.

Il existe également un Syndicat national des magnétiseurs et praticiens des méthodes naturelles et traditionnelles (SNAMAP).

Autres pays[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

En Allemagne, suite à l'emploi sur les fronts de tous les médecins diplômés de faculté de médecine durant la deuxième Guerre Mondiale, les magnétiseurs ont beaucoup pratiqué auprès de la population. Après la guerre, ils ont créé une formation, puis un diplôme, toujours existant, de Heilpraktiker. Les magnétiseurs y exercent en hôpitaux, cliniques, et sont remboursés par la plupart des mutuelles. La situation est la même en Italie et en Suisse. Au Canada ainsi qu'aux États-Unis et en Scandinavie, devant la multiplication des pratiques et praticiens, une législation est en cours d'élaboration visant à délimiter le cadre de pratique pour éviter tout amalgame entre les praticiens et tous les problèmes de charlatanisme et escroqueries en tous genres.

Tests[modifier | modifier le code]

En 2004 et en 2012, l'Observatoire zététique a mis en œuvre des protocoles expérimentaux rigoureux destinés à tester les capacités de deux magnétiseurs : ces derniers devaient détecter la présence derrière un paravent d'une personne qu'ils avaient examinée au préalable. Toutes les précautions étaient prises pour qu'aucune information autre que magnétique puisse être perçue par le magnétiseur. Les expériences n'ont pas permis de mettre en évidence de capacité particulière de détection de la part des magnétiseurs[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]