Maglič

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maglic.
Maglič
Маглич
La forteresse de Maglič
La forteresse de Maglič
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Zapadno Pomoravlje
District Raška
Ville Kraljevo
Démographie
Population 34 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 48″ N 20° 32′ 16″ E / 43.6133, 20.537843° 36′ 48″ Nord 20° 32′ 16″ Est / 43.6133, 20.5378  
Altitude 304 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Maglič

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Maglič
L'intérieur de forteresse de Maglič

Maglič (en serbe cyrillique : Маглич) est un village de Serbie situé sur le territoire de la Ville de Kraljevo, district de Raška. Au recensement de 2011, il comptait 34 habitants[1].

Maglič possède une forteresse médiévale située à environ 20 km de Kraljevo, dans les gorges de l'Ibar. Bâtie sur une colline, elle protégeait la route qui reliait la vallée de la Morava à Kosovo Polje. En serbe, son nom signifie « la brumeuse ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Forteresse de Maglič.

Maglič a probablement été construit dans la première moitié du XIIe siècle par Stefan Ier Nemanjić, le « premier couronné », ou par son fils Stefan IV Uroš Ier. À l'époque de l'Empire serbe, Maglič fut la résidence de l'archevêque Danilo II ; c'est là que ce saint écrivit ses hagiographies.

Après la prise de Smederevo le 20 juin 1459, les Ottomans occupèrent la forteresse.

Pendant le second soulèvement serbe contre les Turcs, le voïvode Radoslav Jelečanin y surprit les Ottomans dans une embuscade et arrêta leur avancée en direction de Novi Pazar.

Structures de la forteresse de Maglič[modifier | modifier le code]

La forteresse est constituée de sept tours et d'un donjon reliés par des murailles. Les tours sont typiques des constructions militaires des Balkans, avec trois côtés en pierre et le côté à l'intérieur de la forteresse bâti en bois.

Maglič possède une porte au nord et une autre plus petite dans l'une des tours du sud-est.

L'intérieur de la forteresse conserve les vestiges d'un palais, des baraquements et une église consacrée à Saint Georges. On y trouve également un grand réservoir et un puits. Du côté sud, trois tours ont été bâties de façon rapprochée pour offrir une meilleure protection contre les attaques.

Maglič aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La forteresse a partiellement été restaurée après la Première Guerre mondiale. Dans les années 1980, eut lieu une nouvelle grande campagne de restauration. Les planchers des tours ont été rétablis ainsi que les palissades le long des murs de défense.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
405 242 239 180 135 86 45[2] 34[1]


Évolution de la population

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]