Magiun de prunes de Topoloveni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Magiun de prune Topoloveni est une spécialité alimentaire traditionnelle roumaine à base de prunes qui bénéficie depuis 2010 d'une indication géographique protégée (IGP) au niveau européen. C'est une sorte de confiture préparée à partir de fruits très mûrs de diverses variétés de pruniers, sans adjonction de sucre. Elle est originaire du village de Topoloveni dans le département d'Argeș[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La recette du magiun de prunes de Topoloveni est attestée depuis 1914. En août 2009, le magiun est devenu le premier produit naturel roumain certifié et protégé Union européenne. Dès 2003, la Roumanie a déployé des troupes en Afghanistan, en tant que membre de l’OTAN, au côté des Américains. En 2009, le magiun 100 % naturel remplace la marmelade des Américains dans toutes les bases de l’OTAN. En 2010, la fabrique de Topoloveni a été nommée fournisseur officiel de la Maison Royale Roumaine.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot magiun vient du turc macun qui signifie pâte[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

Pour la recette il faut réunir quatre différents types de prunes, qu’on fait cuire pendant 10 heures sans sucre, à très petit feu, jusqu’à ce que le magiun reste collé à la cuillère.

Santé[modifier | modifier le code]

Le magiun de prunes de Topoloveni est antioxydant, combat le stress et aide dans les cures d’amaigrissement.

Caractéristiques du produit[modifier | modifier le code]

Le magiun de prune Topoloveni se présente sous la forme d'une pâte épaisse et homogène, de couleur brun foncé, dont le taux de matière sèche s'élève au minimum à 55 %. Cette concentration, qui correspond à 55 ° Brix, permet d'assurer la conservation du produit, à une température de 20 °C au maximum, sans adjonction d'aucun additif.

Aire géographique[modifier | modifier le code]

Le magiun de prune Topoloveni est produit exclusivement dans la région délimitée par les communes de Boțarcani, Crințești, Gorănești, Inuri, Goleștii Badii.Țigănești, Topoloveni et Vițichești[3]. Cette région, particulièrement adaptée à la culture des pruniers, appartient au Județ (département) d'Argeș dans la région de Munténie. Les pruneraies s'étendent sur environ 17 000 hectares[3].

Par le règlement d’exécution n°338/2011 datant du 7 avril 2011 la commission européenne a reconnu une appellation d’origine protégée et une indication géographique protégée au Magiun de prune Topoloveni[4].

Variétés[modifier | modifier le code]

Les prunes utilisées pour la production du magiun de prune Topoloveni appartiennent à diverses variétés locales de l'espèce Prunus domestica L. subsp. domestica : Boambe de Leordeni, Bistriteana, Brumarii, Centenar, Dimbovita, Grasa ameliorata, Grasa Romanesca, Pescarus, Pitestean, Silvia, Stanley, Tomnatici de Caran Sebes, Tuleu gras, Tuleu timpuriu, Valcean, Vinata Romaneasca[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Caiet de sarcini - Magiun de prune Topoloveni », Ministerul Agriculturii si Dezvoltarii Rurale (consulté le 8 janvier 2011).
  2. (ro) « Magiun », sur dexonline.ro (consulté le 29 novembre 2011)
  3. a, b et c « Règlement (CE) n° 510/2006 du Conseil « Magium de prune Topoloveni » n° CE : RO-PGI-0005-0763-04.03.2009 », Journal officiel de l’Union européenne C 241/3 du 08-09-2010 (consulté le 8 janvier 2011).
  4. (fr) « Accueil >> Documentation >> Panorama des textes », sur economie.gouv.fr (consulté le 3 décembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]