Magic Bus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Magic Bus: The Who on Tour

Magic Bus

Single de The Who
extrait de l'album Meaty Beaty Big and Bouncy
Face A Magic Bus
Face B Dr. Jekyll and Mr. Hyde (RU)
Someone's Coming (USA)
Sortie juillet 1968
Enregistré Studios Advision en mai 1968
Durée 3:21 (Studio) 7:55 (Live)
Genre Rock
Format Vinyle
Auteur Pete Townshend
Producteur Kit Lambert
Label Decca (USA)
Track (RU)
Drapeau de l'Angleterre Angleterre

Magic Bus est une chanson des Who (1968). Ce single a largement contribué à la popularité du groupe. Très joué en concert (notamment lors du Live at Leeds), ce titre apparaît dans la compilation Magic Bus: The Who on Tour. Le single a été écrit deux ans plutôt, mais le groupe a, à cette époque, préféré publier le single My Generation.

Cette chanson présente une surcharge rythmique, la basse et la guitare jouant des motifs simples et énergiques, sur fond de percussions jouées par Keith Moon, rappelant le beat de Bo Diddley. Selon les notes de pochette de la réédition du Live at Leeds, John Entwistle appréciait peu de jouer ce morceau, étant obligé de répéter continuellement le même riff. Moon se sentait également frustré de devoir frapper sans cesse sur un petit woodblock. Cet instrument sera pourtant repris dans le refrain de I Don't Even Know Myself. En revanche, Pete Townshend adorait interpréter cette chanson en concert. Comme on peut l'entendre sur les différents enregistrements de concert du début des années 70, la chanson était assez différente de la version studio, dégénérant en longues improvisations fougueuses.

Personnel[modifier | modifier le code]