Magazine inflight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un magazine inflight, ou simplement inflight, est un magazine édité par une compagnie aérienne pour être distribué gratuitement aux passagers de ses avions de ligne pendant leurs vols commerciaux. Par extension, le terme sert parfois également à désigner des titres distribués dans d’autres moyens de transport de masse, par exemple dans les trains à grande vitesse.

Longtemps des brochures de piètre qualité ne s'intéressant qu'aux destinations desservies, les magazines inflight se sont sensiblement améliorés depuis le tournant des années 1990 et 2000 pour désormais proposer un contenu éditorial plus varié servi par une mise en page soignée et abondamment illustrée. Ne traitant plus que de voyage, ils s'éloignent des grands magazines de tourisme qu'ils concurrençaient jusqu'alors.

Supports soumis à de nombreuses contraintes, notamment de poids et de langue, les magazines inflight présentent la particularité de bénéficier d'une audience captive. Comportant, sur certaines compagnies, plusieurs millions de personnes, leur lectorat dispose en outre de revenus moyens élevés. Aussi attirent-ils des annonceurs prestigieux provenant notamment de l'industrie du luxe. Ceci permet aux titres de maintenir une situation financière généralement saine, et au secteur de connaître la croissance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier magazine inflight fut publié par la compagnie Pan American World Airways mais le record de longévité est détenu par l’inflight Holland Herald dont le premier numéro sortit en janvier 1966.

Il faudra toutefois attendre les années 90 pour voir un véritable essor du magazine inflight. On dénombre aujourd’hui plus de 250 magazines différents.

Parallèlement, du fait de la généralisation des technologies numériques, de plus en plus de compagnies aériennes commencent à distribuer des magazines digitaux via les tablettes numériques dans les salons VIP des aéroports ou même sur Internet.

Principaux titres[modifier | modifier le code]

Titre Compagnie Pays
Ahlan Wasahlan Saudi Arabian Airlines Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Skylines Austrian Airlines Drapeau de l'Autriche Autriche
Horus Egyptair Drapeau de l'Égypte Égypte
Zing Liat Drapeau d’Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda
Review Czech Airlines Drapeau de la République tchèque République tchèque
Reva Tahiti Air Tahiti Nui Polynésie française Tahiti
Wings Arik Air Nigeria Nigeria
Austral TAAG Drapeau de l’Angola Angola
Heritage Vietnam Airlines Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Islands Air Pacific Drapeau des Îles Fidji Fidji
Silhouette Air Seychelles Seychelles Seychelles
Solomons Solomon Airlines Drapeau des Îles Salomon Salomon
Paradise Air Niugini Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Suluk Air Greenland Groenland Groenland
Island Spirit Air Vanuatu Vanuatu Vanuatu
Muhibah Royal Air Brunei Drapeau du Brunei Brunei
Garuda Garuda Indonesia Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Indico LAM Mozambique Mozambique
Mingalabar Myanmar International Airlines MIA Drapeau de la Birmanie Birmanie
Flamingo Air Namibia Drapeau de la Namibie Namibie
Tassili Air Algérie Drapeau de l'Algérie Algérie
Air France Magazine Air France Drapeau de la France France
Air France Madame Air France Drapeau de la France France
American Way American Airlines Drapeau des États-Unis États-Unis
Blue Aegean Airlines Drapeau de la Grèce Grèce
Continental Continental Airlines Drapeau des États-Unis États-Unis
Discovery Cathay Pacific Hong Kong Hong Kong
Eastern Air Connections China Eastern Airlines Drapeau de la République populaire de Chine Chine
enRoute Air Canada Drapeau du Canada Canada
Atmosphère Air Transat Drapeau du Canada Canada
Escala Aeromexico Drapeau du Mexique Mexique
Gateway China Southern Airlines Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Go AirTran Airways Drapeau des États-Unis États-Unis
Hemispheres United Airlines Drapeau des États-Unis États-Unis
High Life British Airways Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Holland Herald KLM Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Lufthansa Magazin Lufthansa Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Open Skies Emirates Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Oryx Qatar Airways Drapeau du Qatar Qatar
Ronda Iberia Drapeau de l'Espagne Espagne
Sawasdee Thai Airways Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Sawubona South African Airways Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Scanorama SAS Drapeau du Danemark Danemark et Drapeau de la Suède Suède
Silverkris Singapore Airlines Drapeau de Singapour Singapour
Sky Delta Air Lines Drapeau des États-Unis États-Unis
Skylife Turkish Airlines Drapeau de la Turquie Turquie
Skyward Japan Airlines Drapeau du Japon Japon
Spirit Southwest Airlines Drapeau des États-Unis États-Unis
TAM Magazine TAM Linhas Aéreas Drapeau du Brésil Brésil
The Australian Way Qantas Drapeau de l'Australie Australie
The Wings of China Air China Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Traveller EasyJet Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ulisse Alitalia Drapeau de l'Italie Italie
US Airways Magazine US Airways Drapeau des États-Unis États-Unis
Wingspan All Nippon Airways Drapeau du Japon Japon

Contenu éditorial[modifier | modifier le code]

Langue[modifier | modifier le code]

Les magazines inflight ont une forte appétence pour l'usage de la langue anglaise[1].

Lectorat[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Éditeurs[modifier | modifier le code]

Plusieurs sociétés sont spécialisées dans la conception de magazine inflight pour le compte des compagnies aériennes et ferroviaires (Cab'in Média, Prisma Média, Textuel, Lagardère publishing, Ink..) et dans la régie (ONBOARD Régie, IMM international...)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Communicating a global reach: Inflight magazines as a globalizing genre in tourism », Crispin Thurlow et Adam Jaworski, Journal of Sociolinguistics, 2003, pp. 579-606.
  2. a et b (fr) « Les médias paneuropéens tiennent tête à Internet », P. L., Le Figaro, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie complémentaire[modifier | modifier le code]