Magasin de l’évêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le magasin de l’évêque fait partie du programme d'entraide de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Il profite aux familles de l'Église en difficulté. Un magasin de l’évêque (également connu sous le nom de 'magasin du Seigneur'), dans l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours fait généralement référence à un centre de ressources de base utilisé par les Évêques de l'Église pour fournir des biens aux personnes nécessiteuses. Le magasin entrepose des aliments de base et des articles ménagers essentiels.

Le terme ‘magasin de l’Évêque’ peut également être utilisé au figuré pour désigner l'ensemble du temps, des talents, des compétences, des matériels, les services compatissants, et les moyens financiers des membres de l'église disponibles pour être utilisés au service des nécessiteux. [1]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'aide émanant du magasin de l'évêque est mise en place quand toutes les ressources personnelles de la famille en difficulté ont été épuisées. L'évêque de la famille en difficulté évalue les besoins de la famille et les ressources éventuelles qui peuvent l'aider. L’évêque ne donne pas d’argent. Généralement, il est demandé en retour à toute personne aidée d'accomplir une tâche appropriée en fonction de ses capacités. Ces tâches sont la plupart du temps des actions de services.

Magasins[modifier | modifier le code]

Dans certaines parties du monde où la population de l'Église est nombreuse, l’Église possède des magasins de l’évêque semblables à un supermarché ne possédant pas de caisses. Ces magasins ont été mis en place peu après la fondation de l’Église en 1830. Les familles dans le besoin, avec accord de leur évêque, peuvent y recevoir des denrées alimentaires gratuitement pour faire face à un besoin temporaire.

Dans les régions où ces magasins n'existent pas, l’évêque peut acheter de la nourriture dans un supermarché.

Font également partie des ressources à disposition de l'évêque, les compétences des membres de l'Église à qui il peut être ponctuellement demandé d'aider.

Financement[modifier | modifier le code]

Cette partie du programme d’entraide est financée par les contributions volontaires des membres de l’Église, qui jeûnent un jour par mois et donnent au fonds de jeûne la somme qu'ils auraient consacrée à ces deux repas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LDS Church (2004). Providing in the Lord's Way: A Leader's Guide to Welfare p. 8.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]