Madoka Ozawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ozawa.
Madoka Ozawa
Madoka Ozawa (1978- )[1]
Madoka Ozawa (1978- )[1]

Naissance 3 mars 1978 (36 ans)
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession * Mannequin de charme
* Actrice de films pornographiques
Années d'activité 1996-2003
Yeux Marrons
Cheveux Bruns

Madoka Ozawa (小沢 まどか, Ozawa Madoka) est une actrice japonaise du film pornographique et du V-cinema qui a été surnommée "une légende du genre [de films][2]". Elle sera connue comme étant le numéro un des idoles de l'AV[3],[4] pour l'année 1997 après que chacune de ses vidéo produite pendant ses débuts soit devenue une réussite[5].

Aspect physique[modifier | modifier le code]

Taille : 1,56 mètre
Poids : 45 Kg
Mensurations :
* Tour de poitrine 83 cm (C)
* Tour de taille : 56 cm
* Tour de hanches : 84 cm
Groupe sanguin : B
Cheveux bruns
Yeux marrons
Taille des chaussures : 24 cm

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Madoka Ozawa est née le 3 mars 1978 à Tokyo (Japon)[6]. Elle débute dans la vidéo réservée aux adultes avec la firme Cosmo Plan en Décembre 1996[7]. Sa première vidéo, Pure Love, est composée de quatre scènes de sexe. Âgée de 18 ans à l'époque, sa gêne est visible tout au long du film[8].

18 Dream (Août 1998) commence par un entretien au cours duquel Ozawa parle de son avenir tout en marchant. Suit une scène au cours de laquelle elle est câlinée par un acteur. Le dernier tiers de la vidéo consiste en la poursuite de l'entretien est se termine par une scène de sexe[9].

Legend Of An AV Idol est une vidéo documentaire[10] décrivant l'adolescence d'Ozawa, les débuts de sa sexualité et comment elle devint une Reine de l'AV[11].

Départs et retours à la scène[modifier | modifier le code]

Ozawa fait plusieurs tentatives pour abandonner le film pornographique. Il a été dit que Requiem est sa vidéo d'adieu. Elle est revenue à l'AV peu de temps après la sortie du film. Cette vidéo, admirablement filmée, comprend des scènes de rencontre, de causette et enfin de sexe avec un admirateur. Celle-ci se conclut par les remerciements de l'actrice à son admirateur pour sa performance[12].

Fallen Angel X est publié en (Septembre 1999). On y voit Ozawa avoir des rapports sexuels avec de multiples partenaires dont son ancien amant[13]. Après avoir tourné la vidéo, l'actrice annonce à nouveau qu'elle quitte définitivement l'industrie du film pornographique.

En 2002, Ozawa, après un nouveau "faux départ", signe un contrat avec la firme Moodyz[14]. De cette coopération naîtra Look That Kill[15] en Juin 2003, .

Taïwan et son retrait définitif[modifier | modifier le code]

En décembre 2002, Ozawa visite Taïwan pour la première fois en tant que mannequin à l'occasion d'un salon automobile[16]. Elle est simplement vêtue d'un bikini. Sa présence lors de cette manifestation crée un tel émoi parmi le public et les médias qu'elle est invitée à revenir une seconde fois pour se produire devant les troupes taïwanaises cantonnées sur l'île de Jinmen. C'est la première fois qu'une artiste du film pornographique vient distraire les militaires taïwanais. Le magistrat Lee Chu-Feng l'accueille en personne et pense que sa présence sur l'île va, par la même occasion, attirer des touristes[16]. Pendant sa visite à Taïwan, Ozawa est pressentie pour paraître dans une campagne publicitaire concernant la Liqueur Kaoliang et pour servir de mannequin lors de la présentation de vêtements de mariée[16].

En février puis en mars de cette même année, elle revient à Taïwan pour participer à diverses manifestations et spots publicitaires dans le but de soigner son image de marque. Elle est conviée à se produire dans des émissions télévisées, des films et même à enregistrer des albums musicaux. Avec l'offre grandissante d'un travail valorisant, Ozawa se retire définitivement de la vidéo pornographique en 2003[16].

Au Japon, la carrière d'Ozawa est le sujet d'une vidéo souvenir en 3 volumes produits par Cosmos Plan en 2004[17].

Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

Titre du film[18] Producteur Réalisateur Parution
Pure Love
純愛
debut video
[7]
Cosmos Plan
宇宙企画
Daimei Kurata 25 décembre 1996
I Want to Hug You
抱きしめたい
Cosmos Plan Bunchou Yoshino 28 février 1997
Angel Whisper
天使のエクスタシー
Cosmos Plan Daimei Kurata 20 avril 1997
Prohibited Erotic Girl
発禁エロス
Cosmos Plan Asao Takai 13 juillet 1997
Super Best Part 3
スーパー BEST Part3
Cosmos Plan 17 octobre 1997
Madoka Ozawa
小沢まどか
Cosmos Plan 21 février 1998
Platonic Love
純愛
Cosmos Plan VHS: 16 mai 1998
DVD: 27 janvier 2001
18 Dream Cosmos Plan VHS: 8 août 1998
DVD: 24 février 2001
Beautiful Wife
美人妻
Miss Christine novembre 1998
I Want To Hold You by Madoka Ozawa
抱きしめたい 小沢まどか
Cosmos Plan VHS: 23 janvier 1999
DVD: 28 avril 2001
NEO Bloody Uniform Connection 50
NEO出血大制服50
Atlas21 Hidekazu Takaharu 20 avril 1999
Legend Of An AV Idol
AV アイドル伝説
Atlas21 Kunino Nagayagawa 20 mai 1999
Female Ass
女尻
Alice Japan Goro Tomeike VHS: 25 juin 1999
DVD: 25 février 2000
High School Girls' Connection Deluxe
女学生通信 DELUXE
Cosmos Plan 24 juillet 1999
Fallen Angel X
堕天使X
Cosmos Plan VHS: 19 novembre 1999
DVD: 25 décembre 1999
NEO Uniform Connection EX
NEO出血大制服EX
Atlas21 19 novembre 1999
Dirty Nasty Dancing
淫華乱舞
Cosmos Plan 25 décembre 1999
NEO Bloody Uniform Connection 7
NEO出血大制服
Atlas21 Tukasa Hashimoto 15 mars 2000
Cosmos 2000 Gold
宇宙企画2000GOLD
Cosmos Plan Tomohisa Aizome 25 mars 2000
Cosmos Black
(裏)宇宙企画BLACK
Cosmos Plan Tomohisa Aizome 9 juillet 2000
Sexy Butt Climax 4
女尻CLIMAX 4th
Alice Japan 14 juillet 2000
Reverse Soap Heaven
逆ソープ天国
Alice Japan Hideo Katsuyama VHS: 20 août 1999
DVD: 25 août 2000
Atlas Mega-Mix vol.#1
アトラスMEGA-MIX
Atlas21 15 septembre 2000
Reverse Soap Heaven: Private Party 4
逆ソープ天国
Alice Japan 15 septembre 2000
Indies AV Action
インディーズ宣言
Moodyz Imperial Kei Morikawa 15 septembre 2000
Fallen Angel X Special
堕天使X SPECIAL
Cosmos Plan Tomohisa Aizome 8 octobre 2000
25 novembre 2000
Cosmos Project Black
裏宇宙企画BLACK
Cosmos Plan 28 octobre 2000
Female Ass Climax 3
女尻クライマックス 3
Alice Japan 23 février 2001
The NEO Uniform Connection: Complete Edition Vol. 3
NEO出血大制服完全版 3
Atlas21 Tsukasa Hashimoto 13 mars 2001
Reverse Soap Heaven Special Erect 3
逆ソープ天国スペシャルエレクト 3
Alice Japan 13 mars 2001
Madoka Ozawa Secret PLUS
小沢まどか 秘蔵PLUS
Cosmos Plan 13 octobre 2001
Sweet Bunny Club
SWEET バニー CLUB
Atlas21 Tsukasa Hashimoto 13 novembre 2001
Atlas Adult Actress Vol. 3 Atlas21 Tsukasa Hashimoto 12 novembre 2002
Rape The Teacher
女教師聖職の懺悔
Moodyz Imperial 15 janvier 2002
She Might Appear Beside You
箱の中の女
Moodyz Imperial Kanemochi Saionji 1er février 2002
Teasing Young Lady
いじめっ娘。
Moodyz Imperial Koushirou 1er avril 2002
Digital Mosaic Vol.6
デジタルモザイク Vol.006
Moodyz Killer Mr. Watakano 1er novembre 2002
Super Heroine Rape
スーパーヒロインレイプ 遺伝子の悲劇
Shark 8 avril 2003
Look That Kill-- Madoka Ozawa
LOOK THAT KILL 小沢まどか
BLACKJACK 27 juin 2003
Cosmos Memorial/ Madoka Ozawa I
宇宙企画Memorial 小沢まどかI
Cosmos Plan 19 mars 2004
Cosmos Memorial/ Madoka Ozawa II
宇宙企画Memorial 小沢まどかII
le DVD comprend également Platonic Love, 18 Dreams & I Want To Hold You
Cosmos Plan 21 mars 2004
Cosmos Memorial/ Madoka Ozawa III
宇宙企画Memorial 小沢まどかIII
le DVD comprend également Last Show, Falling Angel X & Secret PLUS
Cosmos Plan 16 juillet 2004
Madoka Ozawa HISTORY
小沢まどかHISTORY
Collection comprenant NEO Bloody Uniform & AV IDOL Legend
Atlas21 VHS: 23 août 2006
DVD: 28 août 2006
  • Madoka of Relief, Madoka of Tears
  • Wild Thing IX
  • Angel
  • Digital Mosaic 6
  • Bully
  • Negative
  • Never Say Goodbye
  • Do You Wanna Fuck?
  • Love and Hate
  • Double Bitches
  • Prohibited Erotic Girl
  • An I Novel
  • Pure Love
  • The Seamy Side of Ura No Ura
  • Angel Whisper
  • Call Girl
  • Madoka SOS
  • Super Zoom Up Erotic Parts 3
  • Super Heroine Ravished
  • Place on Forgotten
  • Bejean 20
  • Requiem
  • The Kageki
  • The Woman in the Box
  • A Mixed Public Bathing Tale
  • Maniac Lover
  • Harem Night
  • Loving Sexy Doll
  • Forcing Flight Attendant
  • Ravish the Teacher

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Données de l'InfoBox tirées de (en) « Madoka (Ozawa Madoka) », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011) et de (ja) « 小沢 まどか - Ozawa Madoka », 'Web I-dic' (Idol Dictionary) (consulté le 01-05-2007).
  2. (en) « An I Novel », www.actionjav.com/ (consulté le 04-08-2007).
  3. Une Idole AV (AV Idol, adult video idol; actrice AV (AV女優, AV joyu)) est une Idole (au sens que lui donne la culture Japonaise) qui travaille dans l'industrie pornographique souvent à la fois comme actrice et comme mannequin (les vidéos couvrant un grand champ d'activités).
  4. Dans la culture japonaise, une Idole (アイドル, aidoru) désigne une personnalité des médias, le plus souvent de sexe féminin, âgée de 16 à 20 ans, qui est considérée comme particulièrement belle et mignone et qui va, pour une période variant de quelques mois à quelques années, régulièrement apparaître dans les médias (chanteurs, groupes J-pop, personnalités de la télévision tarento, publicités, mannequins posant pour des publications, etc...).
  5. (en) « SUPER BEST PART 3 », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011).
  6. (ja) « 小沢 まどか - Ozawa Madoka », 'Web I-dic' (Idol Dictionary) (consulté le 01-05-2007).
  7. a et b « 1996 », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté le 21-07-2007)
  8. (en) « Pure Love », www.actionjav.com/ (consulté le 04-08-2007).
  9. (en) « 18 Dreams », www.actionjav.com/ (consulté le 04-08-2007).
  10. Dans le domaine cinématographique, le film documentaire se fixe pour objectif de représenter la réalité telle qu'elle est. Le style documentaire s'oppose à la fiction en ce que cette dernière crée une illusion de réalité par le biais, le plus souvent, d'une narration. Pour produire cet effet de réel, la fiction s'appuie donc, entre autres choses, sur une histoire ou un scénario et une mise en scène. Par analogie avec la littérature, le documentaire serait à la fiction ce que l'essai est au roman.
    Au Japon ces films ont effectivement une vocation « documentaire ». Ils sont diffusés auprès des femmes en âge de se marier pour les initier au sexe [NDRL]
  11. (en) « Legend Of An AV Idol », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011).
  12. (en) « Requiem », www.actionjav.com/ (consulté le 04-08-2007).
  13. (en) « Fallen Angel X », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011).
  14. (en) « Madoka Ozawa », www.actionjav.com/ (consulté le 04-08-2007).
  15. (en) « LOOK THAT KILL », AV Idol Directory (consulté le 04-08-2007).
  16. a, b, c et d (en) Chang, Yun-Ping « Porn star out to prove she's not just a pretty face », Taipei Times,‎ 09-03-2003 (consulté le 04-08-2007).
  17. (en) « Madoka (Ozawa Madoka) », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011).
  18. Filmographie extraire de(en) « Madoka (Ozawa Madoka) », AV Idol Directory (consulté le 01-02-2011) et de (en) « Madoka Ozawa (Filmography) », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté le 10-08-2007)

Sources[modifier | modifier le code]

Madoka Ozawa's Auctioned Goods - Sweatpig.

Liens externes[modifier | modifier le code]