Madison Bumgarner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Madison Bumgarner Baseball pictogram.svg
Madison Bumgarner on September 3, 2013.jpg
Giants de San Francisco - No  40
Lanceur
Frappeur droitier  Lanceur gaucher
Premier match
8 septembre 2009
Statistiques de joueur (2009-2014)
Victoires-défaites 67-49
Moyenne de points mérités 3,06
Retraits sur des prises 896
Équipes

Madison Kyle Bumgarner (né le 1er août 1989 à Hickory, Caroline du Nord, États-Unis) est un lanceur gaucher des Giants de San Francisco de la Ligue majeure de baseball.

Il remporte les Séries mondiales de 2010, 2012 et 2014 avec les Giants et maintient durant ces 3 séries finales une moyenne de points mérités de 0,25 en 36 manches lancées[1]. Il est joueur par excellence de la Série de championnat 2014 de la Ligue nationale[2] et joueur par excellence de la Série mondiale 2014.

Ses 52 manches et deux tiers lancées en matchs d'après-saison 2014 sont un record des séries éliminatoires[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Ligues mineures[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la South Caldwell High School de Hudson (Caroline du Nord), Madison Bumgarner est drafté le 7 juin 2007 par les Giants de San Francisco au premier tour de sélection (dixième choix)[4]. Il perçoit un bonus de deux millions de dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 14 août 2007.

Classé 6e en 2008 parmi les 50 meilleurs joueurs d'avenir du baseball[5], Bumgarner retire en moyenne 10,4 frappeurs sur des prises par 9 manches lancées avec les GreenJackets d'Augusta[6], un club-école de classe A des Giants de San Francisco, en 2008.

En 2009, il poursuit sa progression dans les ligues mineures en jouant au niveau AA, où il affiche une moyenne de points mérités de 1,93 et une fiche victoires-défaites de 9-1 en 20 sorties, dont 19 départs, pour les Defenders du Connecticut.

Giants de San Francisco[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Rappelé en fin de saison 2009 par les Giants de San Francisco, Bumgarner fait sa première présence dans un match des majeures le 8 septembre, où il est le lanceur partant des Giants face aux Padres de San Diego[7]. Il participe à 4 parties du calendrier régulier, faisant 3 sorties en relève. Il n'est impliqué dans aucune décision mais maintient une moyenne de points mérités de 1,80 et enregistre 10 retraits sur des prises en 10 manches lancées.

Il est à 20 ans le plus jeune joueur à disputer un match des majeures en 2009[8].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Il amorce 18 parties pour San Francisco en 2010, remportant sept victoires contre six défaites avec une moyenne de points mérités de 3,00.

Le 31 octobre, dans le quatrième match de la Série mondiale 2010 entre les Giants et les Rangers du Texas, Bumgarner lance un match de huit manches sans accorder de point. Il ne donne que trois coups sûrs aux Rangers dans une victoire de 4-0. À 21 ans, Bumgarner est le quatrième lanceur le plus jeune à gagner un match de Série mondiale, après Bullet Joe Bush (Athletics de Philadelphie, 1913), Jim Palmer (Orioles de Baltimore, 1966) et Fernando Valenzuela (Dodgers de Los Angeles, 1981)[9]. Quelques jours plus tard, Bumgarner et les Giants sont champions du monde.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Maintenant membre de la rotation de lanceurs partants des Giants, Bumgarner amorce 33 parties en 2011. Victime du peu de support offensif de ses coéquipiers, il encaisse autant de défaites (13) qu'il remporte de victoires malgré une bonne moyenne de points mérités de 3,21, la 10e meilleure de la Ligue nationale[10]. Il est aussi le quatrième lanceur de la Nationale pour le plus faible nombre de coups de circuit (0,5) accordés à l'adversaire par tranche de neuf manches lancées après Charlie Morton, son coéquipier des Giants Matt Cain, et Roy Halladay[10].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Le 16 avril 2012, les Giants accordent à Bumgarner une prolongation de contrat de 5 ans avec 2 années d'option, qui pourrait ultimement lier le lanceur à cette équipe jusqu'à l'automne 2019[11].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Bumgarner mène les lanceurs partants des Giants pour la moyenne de points mérités (2,77 en 201 manches et un tiers[12]), les victoires (13 contre 9 défaites) et les retraits sur des prises (199) en 2013. Il honore sa première invitation au match des étoiles et termine 9e au vote de fin d'année désignant le gagnant du trophée Cy Young du meilleur lanceur de la Ligue nationale[13].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Le 11 avril 2014 à San Francisco, Bumgarner récolte 5 points produits grâce à un grand chelem et un ballon-sacrifice contre les Rockies du Colorado[14]. Le 13 juillet 2014 contre les Diamondbacks de l'Arizona, Bumgarner frappe un grand chelem et son receveur Buster Posey en ajoute un, produisant tous les points dans une victoire de 8-4 des Giants. C'est la première fois de l'histoire qu'une batterie lanceur-receveur frappe des grands chelems dans le même match[15]. Bumgarner devient du même coup le premier lanceur à réussir deux grands chelems dans une même saison depuis Tony Cloninger des Braves d'Atlanta en 1966[15]. Au terme de la saison, Bumgarner reçoit le Bâton d'argent du lanceur s'étant le plus distingué en offensive durant l'année[16].

Avec 5 victoires, aucune défaite, 48 retraits sur des prises en 39 manches et une moyenne de points mérités de 2,08 en un mois, Madison Bumgarner reçoit le prix du meilleur lanceur de mai 2014 dans la Ligue nationale[17].

Bumgarner reçoit à la mi-saison sa seconde invitation au match des étoiles[18]. Le 26 août 2014 à San Francisco, il lance un jeu blanc d'un seul coup sûr contre les Rockies du Colorado pour sa 15e victoire de la saison. Bumgarner perd un match parfait lorsque le premier frappeur de la 8e manche, Justin Morneau, réussit le seul coup sûr des Rockies[19].

Le 12 septembre 2014, il bat le record de 206 retraits sur des prises en une saison par un lanceur gaucher des Giants, marque établie par Ray Sadecki en 1968[20]. Il se classe 4e à ce chapitre en 2014 dans la Ligue nationale, et 4e pour le nombre de retraits au bâton par but-sur-balles accordé à l'adversaire (5,093)[21]. Il termine l'année avec 18 victoires, premier chez les Giants et 4e de la Nationale[21], contre 10 défaites et sa moyenne de points mérités de 2,98 en 217 manches et un tiers lancées est la meilleure des partants de son équipe[22]. Il réussit 4 matchs complets dont deux blanchissages en saison régulière.

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

En éliminatoires, l'as des Giants lance un blanchissage dans la victoire lors d'un match sans retour, le match de meilleur deuxième de la Ligue nationale contre Pittsburgh[23], qui assure à San Francisco une qualification en Série de divisions contre Washington. Face aux Nationals, Bumgarner est le partant du 3e affrontement. Il est le lanceur perdant lorsque qu'il commet une erreur sur un mauvais relais au troisième but, lui causant un point non mérité[24].

Il amorce le premier match de la Série de championnat 2014 de la Ligue nationale à Saint-Louis et blanchit les Cardinals en 7 manches et deux tiers pour la victoire[25]. Du même coup, il établit un nouveau record du baseball majeur avec 26 manches et deux tiers sans accorder de points mérités sur la route en éliminatoires[26], une séquence amorcée en 2012 qui éclipse l'ancien record de 24 manches par Art Nehf, des Giants de New York de 1921 à 1924[27]. Pour San Francisco, il s'agit d'une 7e victoire de suite sur la route en éliminatoires, incluant les séries de 2012[28]. Bumgarner est nommé joueur par excellence de la Série de championnat après avoir maintenu une moyenne de points mérités de 1,72 en 15 manches et deux tiers lancées dans ses deux départs contre Saint-Louis[2]. Après avoir lancé le 5e et dernier match de cette finale de la Ligue nationale[29], Bumgarner est de retour au monticule cinq jours plus tard pour amorcer la Série mondiale 2014. Il est le héros de cette finale, au terme de laquelle les Giants remportent leur 3e titre en cinq ans. Dans la rencontre initiale, il n'accorde que 3 coups sûrs en 7 manches pour la victoire, sa 6e en carrière en matchs éliminatoires, ce qui bat le record de franchise qu'il partageait avec Christy Mathewson et Tim Lincecum[30]. Le circuit accordé par Bumgarner à Salvador Pérez en 7e manche de ce match met fin à une séquence où il a blanchi l'adversaire en 21 manches éliminatoires consécutives, la seconde meilleure performance du genre après le record de 28 établi par Mathewson[31] en 1905 et 1911[32]. Ceci met aussi un point final au record du baseball majeur[33] : 32 manches et deux tiers sans accorder de point dans les matchs éliminatoires sur la route[34], une séquence amorcée le 23 octobre 2010[35].

Avec la finale égale 2-2, Bumgarner remonte sur la butte pour le 5e match contre les Royals de Kansas City, qu'il blanchit dans un gain de 5-0. Il réussit le premier blanchissage en Série mondiale depuis celui de Josh Beckett en 2003[36]et ses 8 retraits sur des prises représentent le plus haut total dans un blanchissage lancé en Série mondiale, battant le record de 7 établi en 1956 par Don Larsen[37]. Avec seulement deux jours de repos, Bumgarner revient au monticule pour le 7e et ultime match de la finale, disputé à Kansas City, mais cette fois dans le rôle de lanceur de relève. Il blanchit les Royals pendant 5 manches, réussissant le plus long sauvetage de l'histoire des éliminatoires[38]. Accueilli par un coup sûr d'Omar Infante, le gaucher des Giants retire les 14 frappeurs suivants[38]. Il ne donne que deux coups sûrs et, entre les deux, retire 14 frappeurs adverses de suite[39]. Dans ce match, il bat le record établi en 2001 par Curt Schilling avec 52 manches et deux tiers lancées en matchs d'après-saison[3].

Avec une minuscule moyenne de points mérités de 0,43 en 21 manches lancées en finale, Bumgarner est élu joueur par excellence de la Série mondiale 2014[40]. Il n'accorde que 9 coups sûrs, un seul point, réussit 17 retraits sur des prises contre un but-sur-balles accordé, compte deux victoires et un sauvetage. Il est le 7e joueur, et le 4e lanceur, à être nommé joueur par excellence d'une Série de championnat et de la Série mondiale la même année[41].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[42]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2009 San Francisco 4 1 0 0 0 0 0 10.0 10 1,80
2010 San Francisco 18 18 0 0 7 6 0 111.0 86 3,00
Totaux 22 19 0 0 7 6 0 121.0 96 2,90
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[42]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2010 San Francisco 4 3 0 0 2 0 0 20.2 18 2,18
Totaux 4 3 0 0 2 0 0 20.2 18 2,18

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dynasty: Giants win third World Series title in five years, Steve Gardner, USA Today, 29 octobre 2014.
  2. a et b (en) Bumgarner earns well-deserved NLCS MVP honors, Anthony DiComo / MLB.com, 17 octobre 2014.
  3. a et b (en) Madison Bumgarner enters Game 7 in relief, breaks MLB postseason record, Ted Berg, USA Today, 29 octobre 2014.
  4. (en) « 1st Round of the 2007 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  5. (en) Top 50 Prospects, MLB.com. Consulté le 18 janvier 2010.
  6. (en) Statistiques de Madison Bumgarner dans les ligues mineures, baseball-reference.com.
  7. (en) Madison Bumgarner 2009 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  8. (en) 2009 Major League Baseball Awards, All-Stars and Other Leaders, baseball-reference.com.
  9. (en) Madison avenue! Giant road show makes it 3-1, Chris Haft / MLB.com, 1er novembre 2010.
  10. a et b (en) 2011 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  11. (en) Giants ink Bumgarner to five-year extension, MLB.com, 16 avril 2012.
  12. (en) Team Pitching, baseball-reference.com.
  13. (en) 2013 NL Cy Young Voting, baseball-reference.com.
  14. (en) Bumgarner's grand night leads Giants to victory, Alex Espinoza / MLB.com, 12 avril 2014.
  15. a et b (en) Battery's history-making slams boost Giants, Ryan Hood / MLB.com, 13 juillet 2014.
  16. (en) Silver Slugger Awards honor game's top mashers, John Schlegel / MLB.com, 6 novembre 2014.
  17. (en) Madison Bumgarner of the San Francisco Giants voted National League Pitcher of the Month for May, MLB.com, 3 juin 2014.
  18. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.
  19. (en) Bumgarner takes perfecto into eighth in one-hitter, Ryan Hood / MLB.com, 27 août 2014.
  20. (en) Bumgarner sets an S.F.-era strikeout record in Giants’ 9-0 win over Dodgers, Matt Kawahara, The Sacramento Bee, 13 septembre 2014.
  21. a et b (en) 2014 National League Pitching Leadersbaseball-reference.com.
  22. (en) 2014 San Francisco Giantsbaseball-reference.com.
  23. (en) Giants, MadBum slam Pirates in Wild Card, Chris Haft / MLB.com, 1er octobre 2014.
  24. (en) 'Three!' not magic number for Giants as Nats get break, Anthony DiComo / MLB.com, 7 octobre 2014.
  25. (en) Road warrior: Bumgarner leads Giants to Game 1 win, Chris Haft / MLB.com, 12 octobre 2014.
  26. (en) Madison Bumgarner helps Giants shut out Cardinals in Game 1 of NLCS, Andy Martino, New York Daily News, 11 octobre 2014.
  27. (en) Bumgarner dominates overmatched Cardinals as Giants take Game 1, Mike Puma, New York Post, 11 octobre 2014.
  28. (en) Cardinals seek to solve Giants, even NLCS, Lyle Spencer / MLB.com, 12 octobre 2014.
  29. (en) Giants among men: SF walks off to win NL pennant, Chris Haft / MLB.com, 17 octobre 2014.
  30. (en) Streaky good: MadBum, Giants cruise in Game 1, Chris Haft / MLB.com, 22 octobre 2014.
  31. (en) Giants-Royals, World Series Game 1: Did you know?, Paul Casella / MLB.com, 22 octobre 2014.
  32. (en) Christy Mathewson Postseason Pitching Gamelog, baseball-reference.com.
  33. (en) Bumgarner dominates overmatched Cardinals as Giants take Game 1, Mike Puma, New York Post, 11 octobre 2014.
  34. (en) And away they go: SF, MadBum keep winning on the road, Mike Bauman / MLB.com, 22 octobre 2014.
  35. (en) Madison Bumgarner Postseason Pitching Gamelog, baseball-reference.com.
  36. (en) Giants Near Title, Led by Ace Immune to Pressure or Royals, David Waldstein, New York Times, 26 octobre 2014.
  37. (en) G5 FYI: Bumgarner throws first WS shutout in 11 years, Paul Casella / MLB.com, 27 octobre 2014.
  38. a et b (en) Scoring decision gives Affeldt Game 7 win, Associated Press, 30 octobre 2014.
  39. (en) Madison Bumgarner inspires San Francisco Giants to World Series triumph over Kansas City Royals, The Daily Telegraph, 30 octobre 2014.
  40. (en) MadBum seals MVP with outing, postseason for the ages, Anthony Castrovince / MLB.com, 30 octobre 2014.
  41. (en) Bumgarner, Mathewson: 2 of a kind, a century apart, Al Saracevic, San Francisco Chronicle, 1er novembre 2014.
  42. a et b (en) Statistiques de Madison Bumgarner en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]