Madeleine Arbour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Madeleine Arbour (3 mars 1923 à Granby dans la province de Québec au Canada - ) est une peintre et dessinatrice québécoise. Elle est reconnue comme étant une pionnière des domaines du design, des arts visuels et des arts de la scène.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1948, en compagnie de Jean-Paul Riopelle, Pierre Gauvreau, Paul-Émile Borduas, Marcel Barbeau, Bruno Cormier, Claude Gauvreau, Muriel Guilbault, Fernand Leduc, Thérèse Renaud, Jean-Paul Mousseau, Maurice Perron, Louise Renaud, Françoise Riopelle, Françoise Sullivan et Marcelle Ferron, elle est l'une des signataires du manifeste Refus global.

Débutant sa carrière profesionnelle comme étalagiste, elle participe aux premiers jours de la télévision – en construisant les marionnettes et en élaborant les scénarios pour La Boîte à Surprise de 1959 à 1965. Elle conçoit des décors et des costumes pour le Théâtre du Rideau Vert et la Compagnie Jean-Duceppe. Pendant les années 1970, elle anime une chronique de design intérieur à l'émission Femmes d'aujourd'hui. Elle participe également à la série télévisée pour enfants Patofville (TM, 1973)[1].

De 1962 à 1982, en plus d'enseigner à l'Institut des arts appliqués de Montréal, elle s'occupe d'esthétique de présentation au Cégep du Vieux Montréal. Parmi ses réalisations, on compte le réaménagement des voitures des services transcontinentaux de Via Rail Canada, ainsi que des salons Panomara des gares de Montréal, d'Ottawa et de Toronto. Elle a réaménagé la décoration et l'aménagement des avions d'Air Canada, des appareils Boeing et Airbus, tout comme les aires publiques de la résidence du Gouverneur général du Canada.

Le 5 octobre 2012, l'UQAM rend hommage à Madeleine Arbour en lui attribuant le titre de docteure honoris causa, par décision de son Conseil d'administration et sur recommandation de sa Faculté des arts. Par ce geste, l'Université reconnaît le caractère exceptionnel de la carrière de Mme Arbour dans les domaines du design, de la scénographie, de la télévision et des arts visuels.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bricolons avec Madeleine (Lien externe)
  2. Madeleine Arbour : espaces de bonheur, Musée du Québec, ©2000. (OCLC 45485637)
  3. Madeleine Arbour, docteure honoris causa. sur le site de l'UQAM, consulté le 28 juillet 2014.