Madball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Madball

Description de cette image, également commentée ci-après

Concert de Madball à Göteborg (Suède)

Informations générales
Pays d'origine New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical NYHC
Site officiel madballnyhc.com
Composition du groupe
Membres Freddy Cricien, Mitts, Hoya Roc, Ben Dussault

Madball est un groupe de New York hardcore (NYHC) qui a démarré à la fin des années 1980.

Historique[modifier | modifier le code]

Le nom de Madball est indissociable de celui de Freddy Cricien. Frère cadet de Roger Miret, chanteur d'Agnostic Front, il tombe dès sa plus tendre enfance dans la marmite hardcore et fait ses débuts sur les planches lorsque son frère l'invite à chanter sur la scène du CBGB’s de New York alors qu'il n'a que sept ans. Son avenir est déjà tout tracé.

Freddy Cricien effectue son premier concert au sein de Madball en 1988. À cette époque, le groupe composé de Vinnie Stigma (guitare), Roger Miret (basse), et Will Sheppler (batterie), reprend des chansons d'Agnostic Front que ce dernier ne joue que très peu sur scène (Discriminate me, United Blood, Last Warning). Un an plus tard, Madball sort sa première production, Ball of Destruction, mini album composé de vieilleries d'Agnostic Front et de compositions personnelles que l'on retrouvera plus tard sur l'album Set it Off. Trois années durant, le groupe écume les alentours de New York avant de pondre, en 1992, un deuxième mini album, intitulé Droppin' Many Suckers, pour lequel Madball est rejoint par Matt Henderson.

Un an plus tard, Roger Miret quitte la troupe, remplacé par Hoya Roc, figure de la scène hard-core locale (ex-Dmize) et vieil ami de Freddy. Madball acquiert très rapidement une réputation de monstre de scène qui lui vaut d'être signé par le label Roadrunner Records (Sepultura, Machine Head, Biohazard) sur lequel sortiront trois albums, Set it Off (1994), Demonstrating My Style (1996) et Look My Way (1998). S'ensuit alors une série de concerts sur tous les continents en compagnie de groupes tels que Black Sabbath ou Slayer. Le point culminant est atteint au Dynamo Festival d'Eindhoven où Madball joue devant 120 000 personnes.

En 2000, Madball signe sur le label Epitaph (NOFX, Pennywise, Rancid) mais se sépare un an plus tard, peu après la sortie de l'album Hold it Down.

Après une interruption de deux années, Madball se reforme autour de Freddy et de Hoya, rejoints par Mitts (ex-Skarhead, Rag Men) à la guitare, et Rigg Ross (ex-Skarhead, Rag Men, Hatebreed) à la batterie. Pour concrétiser cette reformation, le groupe enregistre en 2004 un mini album quatre titres intitulé NYHC.

En 2005 ils ont publié leur nouvel album Legacy

En 2007, Madball sort un nouvel album Infiltrate The System.

En 2010 enfin, l'album Empire est édité.

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Depuis mars 2009 :

  • Freddy Cricien - chant
  • Mitts - guitare
  • Hoya Roc - basse (ex-Dmize)
  • Ben Dussault - batterie (ex-Throwdown, rejoint le groupe en 2009 remplaçant ainsi Mackie Jayson, qui avait tourné avec le groupe en 2008)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1989: Ball of Destruction 7 EP (ré-édité avec 14 pistes lives supplémentaires en 1992)
  • 1992: Droppin' Many Suckers
  • 1994: Set It Off
  • 1996: Demonstrating My Style
  • 1998: Look My Way
  • 2000: Hold It Down
  • 2004: N.Y.H.C. EP
  • 2005: Legacy
  • 2007: Infiltrate The System
  • 2010: Empire
  • 2014 : Hardcore Lives

Liens externes[modifier | modifier le code]